Ce symptôme rare de la Covid-19 pourrait vous empêcher de conduire pendant cinq ans au Royaume-Uni

La DVLA ou Driver and Vehicle Licensing Agency au Royaume-Uni classe la syncope due à la toux comme étant un trouble neurologique. Une personne qui présente des signes de cette maladie pourrait ainsi être obligée d’arrêter de conduire pendant un certain temps.

Lorsqu’une personne a un épisode intense de toux, il est possible qu’elle s’évanouisse et perde connaissance. C’est la syncope due à la toux. La toux étant l’un des principaux symptômes de la Covid-19, il est tout à fait possible qu’une personne infectée par le coronavirus soit interdite de conduite si elle a déjà été victime d’une syncope.

Un homme qui tousse va chez le docteur
Crédits 123RF.com

L’interdiction de conduite pourrait aller de six mois à cinq ans, en fonction du nombre d’épisodes que la personne a eus.

La syncope et la Covid-19

Selon la DVLA, si une personne a connu un ou plusieurs épisodes de syncope due à la toux, elle fait déjà partie des personnes à haut risque en ce qui concerne la prédisposition à cette maladie. Cela est valable quelle que soit la cause ou l’origine de la toux.

Même si la personne suit des traitements pour cibler l’origine de la toux, la DVLA a indiqué qu’il y aurait toujours des risques de syncope lors d’autres épisodes de toux.

Actuellement, les scientifiques étudient encore les effets possibles de la Covid-19 sur le long terme. Une étude menée en 2020 par l’hôpital Maria Vittoria de Turin, en Italie, a cependant révélé que l’on pouvait toujours être victime de syncope même après avoir reçu des traitements contre le SARS-CoV-2. C’était le cas d’un homme de 75 ans qui a été hospitalisé à cause de la Covid-19. Après trois semaines de traitement, il est sorti de l’hôpital mais a été réadmis cinq jours plus tard à cause d’un épisode de syncope. 

La sensibilisation comme solution

Pour Graham Conway, directeur général de Select Car Leasing, au Royaume-Uni, ce serait aux conducteurs de s’assurer qu’ils ne souffrent pas d’une maladie qui pourrait nuire à leur capacité de rouler en toute sécurité sur les routes.

Peu de gens sont encore au courant des risques que représente la syncope due à la toux.  Peu de personnes savent également que certains symptômes de la Covid-19 tels que la toux peuvent provoquer une syncope. Il serait ainsi important de sensibiliser le maximum de personnes pour éviter les problèmes éventuels.

En 2017, par exemple, un chauffeur de camion dans l’Ayrshire a percuté une voiture garée et une maison et a causé la mort d’une personne. Il avait perdu connaissance suite à un épisode de syncope due à la toux. Il a été innocenté après que la cours ait déclaré que rien n’aurait pu empêcher l’accident.

Mots-clés Covid-19syncope