Censure sur Internet : le top des pays les plus stricts

Aujourd’hui, plus de la moitié de la population mondiale se connecte quotidiennement sur Internet pour s’informer, se divertir, faire les courses, communiquer avec la famille… Le web est devenu tellement pratique et indispensable que certains pays s’en méfient.

Certains gouvernements voient en effet cette « mondialisation » apportée par Internet d’un très mauvais œil. Ainsi dans le but de préserver la population de l’influence néfaste du web, des dirigeants n’hésitent pas à restreindre les contenus qu’elle peut consulter sur le Net.

Crédits Pixabay

Le site Comparitech a établi le classement des pays qui pratiquent la censure sur Internet, en les classant en fonction du niveau de censure qu’ils appliquent.

L’Asie en tête de proue

Pour établir son classement, Comparitech  s’est principalement basé sur 10 facteurs : la restriction ou l’interdiction des torrents, la restriction ou l’interdiction de la pornographie, la restriction partielle ou totale des médias politiques, la restriction ou l’interdiction des médias sociaux et enfin la restriction ou l’interdiction des VPNs.

En tenant compte de tous ces points, Comparitech a placé trois pays d’Asie en tête de son classement : la Corée du Nord se trouve en première position avec la note de 10/10, suivie de la Chine notée 9/10, puis de la Russie avec 8/10.

La Corée du Nord est extrêmement restrictive sur tous les plans et contrôle étroitement les contenus Internet que ses habitants peuvent consulter. Quant aux deux autres, ils présentent le point commun de filtrer les recherches, bloquer les sites et IP ou encore de réorienter les requêtes des internautes. Tout cela dans le but d’empêcher la propagation des informations qui vont à l’encontre de l’idéologie instaurée par le gouvernement.

Un classement qui surprend

Parmi les autres pays qui pratiquent un niveau de censure Internet particulièrement élevé, vous pourrez être surpris par la suite du classement. Nous avons le Turkménistan et l’Iran avec une note de 8/10 et qui sont très restrictifs envers les médias politiques.

Viennent ensuite la Biélorussie, la Turquie, l’Oman, le Pakistan, les Émirats arabes unis et l’Érythrée. Notés 7/10, ces pays censurent fortement les médias politiques et bloquent les contenus pornographiques. Certains censurent également les torrents et les réseaux sociaux.

Mais malgré toutes ces restrictions, certains sites et quelques petits malins arrivent à contourner les censures grâce aux VPNs, ainsi qu’à d’autres parades astucieuses.

Mots-clés censureinternet