Ceres n’a pas encore livré tous ses secrets

Ceres est la plus petite planète naine du système solaire. Elle se trouve entre Mars et Jupiter. Ce qui la rend très intéressante ce n’est pas sa taille, mais plutôt son côté énigmatique. Dotée d’une atmosphère élancée, elle libère en continu deux geysers de vapeur d’eau. Selon les ingénieurs de la NASA affectés à son étude, quelque chose bougerait à l’intérieur.

C’est la sonde Dawn de la NASA qui est chargée de recueillir des données sur cette planète naine.

Espace

Cette collecte a permis aux scientifiques de l’agence de procéder à des relevés et de déterminer l’origine de ce mouvement. Il s’agirait d’une activité glaciale et elle se passerait sur la surface de Ceres.

D’après l’agence, l’orbite de la planète naine par rapport à notre étoile aurait donné vie à un cycle saisonnier de l’eau.

De l’eau qui devient de la glace

Si pour la Terre, les eaux couvrent certaines surfaces et se transforment en océans ou en mers, pour Ceres, une fois libérée, les vapeurs se condensent en glace. Ce système météorologique intrigue encore les ingénieurs.

Selon les études, la glace d’eau ne pourrait pas rester longtemps à la surface sauf si elle se trouve dans des zones pratiquement ombrées en permanence comme le cratère Julian de Ceres. Ce n’est pas tout, quand la surface se réchauffe, cela déclenche des glissements de terrain.

Les cristaux de glace frais sont alors exposés.

La planète au carbonate hydraté

À part la Terre, Ceres est la seconde planète qui dispose du carbonate hydraté selon les déclarations faites par des chercheurs de l’Institut d’Astrophysique et de Planetary Science. Ce gaz serait le résultat de l’évaporation des océans sur la planète. Les scientifiques ont fini par les détecter suite à la nouvelle activité sur sa surface.

La NASA ne prévoyait pas au départ la découverte de cette planète mystérieuse. Elle a été remarquée en 2015 après Vesta et la nature mystérieuse des phénomènes constatés à sa surface a poussé les chercheurs à s’intéresser à son cas.

En conséquence, la NASA a décidé de prolonger la mission de la sonde se trouvant dans les parages afin de collecter plus de données sur son compte.