[CES 2018] Asus présente un moniteur OLED 4K de 21.6 pouces

Asus vient de dévoiler un nouveau moniteur 21.6 pouces. Le bougre ne dispose ni d’une diagonale imposante, ni d’un form-factor remarquable, mais il a toutefois le mérite de profiter d’une dalle OLED. De quoi susciter un certain intérêt, évidemment…

Sobrement baptisé ProArt PQ22UC, l’écran présenté par la firme taïwanaise a donc pour projet de populariser la technologie OLED dans le domaine des moniteurs dédiés aux PCs (mais aussi aux Macs). Un secteur où le TN, le VA, l’IPS – et plus récemment le QLED – ont tendance à régner sans partage depuis des années. Reste du coup à savoir si le nouveau-né d’Asus parviendra à s’imposer face aux écrans QLED Ultra-Wide de Samsung et aux jolies dalles présentées par LG et Dell ces derniers mois…

Asus a décidé de faire entrer l’OLED dans le monde PC avec un moniteur de 21.6 pouces doté d’une définition 4K. Un écran prometteur dont le prix reste inconnu.

Une question qui se pose d’autant plus qu’au-delà de sa diagonale somme toute restreinte, le ProArt PQ22UC n’a pas encore osé afficher son prix. Une grande inconnue qui pourrait bien faire frémir, surtout si l’on prend en compte le positionnement tarifaire des différents téléviseurs OLED actuellement commercialisés.

Un écran pensé avant tout pour les professionnels…

C’est en tout cas ce qu’Asus met en avant sur ce produit. Un produit qui profite de spécifications techniques plutôt impressionnantes grâce à sa fameuse dalle conçue par Japan-OLED (JOLED), une coentreprise de Sony, Panasonic et Jana Display.

On notera notamment une densité de pixel qui s’établit à 204 ppp, un seuil de luminosité positionné à 0.0005 cd/m² et un taux de contraste de 1000000:1. Le constructeur annonce par ailleurs un temps de réponse quasi instantané de 0.1 ms, un rafraîchissement calé à 60 Hz et des angles de vision horizontaux et verticaux de 178°. Côté colorimétrie, Asus parle en outre d’une couverture de 99% de la norme DCI-P3, tout en indiquant que son écran est compatible HDR 10.

Le moniteur se prévaut également d’un concept étonnant (pour ne pas dire déconcertant) axé sur la mobilité. Le pied peut en effet se détacher en vue de transporter l’écran plus facilement. Autre bizarrerie : la connectique. Asus à misé sur seulement deux entrées USB-C, un port Mini-HDMI… et c’est tout, la dalle étant alimentée via l’USB Type-C.

Terminons en précisant que le ProArt PQ22UCdevrait débarquer sur le marché au cours de l’été, à un tarif que l’on peut situer à la louche entre 1000 et 2000 euros.

Mots-clés asusécranOLEDpc