[CES 2018] Avec le Project Linda, le Razer Phone se change en laptop

Comme chaque année, il est possible de découvrir un nouveau prototype sur le stand de Razer au CES. Après nous avoir présenté l’an dernier son « Project Valerie » (un PC portable doté de trois écrans 4K), voilà que la firme dévoile aujourd’hui son « Project Linda » – qui permet de « transformer » son Razer Phone en un PC portable tout ce qu’il y a de plus fonctionnel.

Le plus concrètement du monde, l’idée est simplement d’insérer un Razer Phone dans un laptop inerte pour soudainement le voir s’animer (sous Android, bien évidemment). À l’emplacement habituel du touchpad, un emplacement aux dimensions du smartphone de la marque est laissé vacant. On y trouve une prise USB Type-C qui permettra de raccorder le mobile au dispositif et de lui donner vie par la même occasion.

Razer vient de dévoiler un nouveau prototype sur son stand au CES. Baptisé Project Linda, il permet de « transformer » un Razer Phone en véritable PC portable.

Comme Razer n’est pas connu pour lésiner sur les moyens ou faire dans le bas de gamme, son Project Linda se dote tout de même de spécifications techniques intéressantes ; même si le Razer Phone fera bel et bien le gros du boulot grâce à son Snapdragon 835 et ses 8 Go de mémoire vive.

Le « Project Linda » une station d’accueil, mais pas une coquille vide pour autant…

Le prototype de Razer embarque donc une dalle tactile QHD+ (3200 par 1800 pixels), mais aussi un SSD de 200 Go, ainsi qu’une batterie permettant à la fois d’alimenter l’appareil dans son ensemble et de recharger le Razer Phone si besoin. Le tout est flanqué de deux entrées USB (une prise USB 3.0 classique et une autre Type-C) et d’une sortie jack 3,5 mm.

Notons que si le concept de Razer paraît intéressant à bien des égards, les chances qu’il puisse voir le jour sont particulièrement maigres. La marque a en effet pour habitude de présenter des prototypes au CES qui ne sont jamais commercialisés par la suite.

Pensés comme des appareils de démonstration, ces derniers ont avant tout pour but de marquer les esprits et de montrer que les ingénieurs de Razer ont de la suite dans les idées. Il y a donc de grandes chances pour que le Project Linda soit mis dans un coin et oublié dès la fermeture du célèbre salon américain…