[CES 2018] La start-up frenchie Debussy se fait remarquer avec des casques à écran OLED

Coller un écran OLED sur un casque audio n’est probablement pas la première idée que Bose, Sennheiser, Sony ou les autres leaders du domaine auraient eue pour innover. C’est pourtant sur ce drôle de concept que s’est lancée la start-up française Debussy. Avec ses casques peu communs, et plutôt voyants, la jeune entreprise se fait remarquer en ce début janvier sur les stands du Consumer Electronics Show. L’occasion d’un instant cocorico se présente donc à nous…

Au-delà de leur look, de la présence d’une dalle OLED et de la french touch qui semble les caractériser (un ruban tricolore est bien de la partie, mais aucun partenariat avec Le Slip Français n’est pourtant en vue), les casques de Debussy s’illustrent de par leur indépendance. Avec eux, pas besoin de smartphone ou de baladeur pour écouter de la musique…

Avec ses casques audio à écran OLED et sa « french touch« , la start-up Debussy se fait remarquer sur le salon américain de l’électronique et de la High Tech.

Aucun appareil Bluetooth n’est en effet nécessaire pour donner vie aux produits estampillés Debussy. Embarquant une puce 4G et Wifi, mais aussi 32 Go de stockage interne, les deux casques qui composent actuellement la gamme du constructeur peuvent se connecter à Spotify, Tidal ou Qobuz comme des grands, et stocker des morceaux sur leur propre mémoire en cas d’absence de réseau.

Des commandes tactiles… et vocales, mais pas pour tout de suite

Pour contrôler le tout, la dalle OLED – tactile – vient à la rescousse. Quelques balayages par-ci par-là suffiront à passer d’une piste à l’autre, à régler le volume et à interagir avec le casque en général. Reste bien sûr à voir si la chose est pratique au quotidien, ça c’est une autre histoire. Dans le but de simplifier les commandes (ou de tenter de le faire) Debussy serait actuellement en train de plancher sur un assistant intelligent maison. Il faudra toutefois se montrer patient avant de pouvoir murmurer à l’oreille de son casque.

Toujours au rayon patience, il faudra attendre 18 mois avant de voir ces appareils arriver de plain-pied sur le marché américain et européen au travers d’un programme de financement participatif.

Notons enfin qu’à terme, trois modèles seront proposés à des prix particulièrement élevés : le « Prelude » à 500 euros, le « Clair de Lune » (modèle présenté sur la photo ci-dessus) à 1500 euros et le « Nathaniel ». Cette dernière version arrivera plus tard, sera pour sa part équipée de deux écrans OLED et se monnayera 5000 dollars (oui, oui…).