Ces chercheurs ont tenté d’imaginer la vie extraterrestre

Une expérience de pensée multiverse suggère que la vie pourrait encore exister sous différentes lois de la physique. Les scientifiques ont depuis longtemps émis la théorie selon laquelle nous ne sommes pas seuls dans l’univers. Associé à cela, il y a également l’existence des multivers ou monde parallèle rempli de toutes sortes de royaumes fantastiques. Ces autres univers seraient un peu, mais pas exactement, comme les nôtres.

C’est en se basant sur ces théories qu’une équipe de chercheurs de l’université du Michigan a mené une étude sur les différentes formes de vies extraterrestres possibles dans un multivers. Pour cela, ils ont enlevé l’une des quatre forces fondamentales de la nature, la force nucléaire faible, de leurs univers hypothétiques. Selon leurs calculs, ces circonstances changées n’excluraient pas la vie.

Espace

Les résultats de leurs études pourraient être une avancée significative dans la recherche de vie extraterrestre.

Le contenu de la nouvelle théorie

La matière est gouvernée par les quatre forces fondamentales : le nucléaire fort, le nucléaire faible, l’électromagnétique et le gravitationnel, selon le modèle standard de la physique. Nous avons besoin de certains d’entre eux pour maintenir les lois physiques de notre univers.

Les physiciens ont longtemps théorisé que le nucléaire faible est le maillon faible, celui qui pourrait être retiré de l’équation tout en causant le moins de dommages.

Les résultats des nouvelles recherches ont pourtant montré que dans un univers alternatif sans nucléaire faible, les galaxies et même la vie extraterrestre pourraient encore se former. Des chercheurs de l’université du Michigan ont pu concevoir une simulation qui prouverait cette théorie. Cela démontre que le processus par lequel la matière s’est formée puis a fusionné en étoile pendant le Big Bang aurait pu se faire avec seulement trois des forces fondamentales au lieu de quatre.

Les interprétations données à cette théorie

« Bien qu’ils soient quelque peu différents des nôtres, ces univers restent potentiellement habitables. » écrivent les auteurs de l’étude. Cette nouvelle expérience de pensée n’est peut-être que de simples hypothèses, mais ce serait une excellente source d’inspiration pour un film hollywoodien.

Les scientifiques sont toujours à la recherche de preuves indirectes de l’existence des multivers. Pour l’instant, il s’agit principalement d’expérience de pensées. Alex Howe, l’un des auteurs de l’étude, a dit que « La création d’un univers comme celui-là pourrait être une bonne science-fiction ; et c’est déjà une sorte de science-fiction, si vous y réfléchissez. Mais c’est basé sur la même connaissance de la physique dans notre propre Univers. »