Ces drôles de cordes retrouvées sur une plage sont en réalité un être vivant

Les profondeurs marines grouillent d’étranges créatures dont nous ignorons l’existence. Certaines d’entre elles arrivent parfois à se frayer un chemin sur la Terre ferme. De ce fait, il n’est pas rare de voir les restes de ces êtres vivants sur les rivages d’une plage. La vue leur corps inerte peut en effrayer plus d’un.

Leur apparence peut également soulever de nombreuses questions. C’est notamment le cas de cette créature qui s’est échouée sur une plage du Texas. Sa découverte a été relayée par le site Live Science. De prime abord, elle ressemble à un simple enchevêtrement de cordes jaunes.

Credits Pixabay

Les experts ont mené des observations qui ont permis de confirmer qu’il s’agit bien d’un être vivant.

Faites connaissance avec les fouets de mer

Rebekah Claussen, une guide travaillant pour le National Park Service (NPS) du Padre Island National Seashore, situé près du Golfe du Mexique, a pris en photo cette étrange créature. Elle a ensuite publié le cliché sur son compte Facebook. Sa publication a rapidement circulé sur la toile.

On peut y voir une sorte de masse informe accompagnée d’une pile de cordes jaunes. La plupart des personnes qui ont vu la photo prise par Rebekah Claussen ont immédiatement pensé à un amas d’ordures. Pourtant, ce constat est très éloigné de la vérité. Les représentants du NPS ont révélé qu’il s’agit en fait de « fouets de mer. »

Il y en a de toutes les couleurs

Les fouets de mer sont des coraux doux et flexibles. Ils peuvent être rouge, jaune, orange, violet ou encore lavande. Sur Facebook, les représentants du NPS ont expliqué que les variétés jaune et rouge s’échouaient fréquemment sur les plages du Texas. L’espèce que Rebekah Claussen a prise en photo est connue sous le nom de Leptogorgia virgulata.

Les fouets de mer vivent généralement fixés sur des fonds sableux. Ils doivent leur couleur aux colonies de polypes qui s’accrochent à leur structure. Ces êtres vivants se nourrissent des planctons capturés par les tentacules des polypes. Leur taille varie entre 1 et 2 mètres. Les fouets de mer peuvent parfois servir d’abris aux petits poissons. Malheureusement, la plupart des espèces qui échouent sur les rivages sont déjà mortes.

Cette découverte prouve une fois de plus à quel point la nature peut être fascinante.