Ces étudiants ont passé 200 jours à faire semblant de vivre sur la Lune

Actuellement, la plupart des grands pays s’intéressent à la colonisation de Mars. Pour sa part, la Chine compte avancer plus loin dans la ruée vers la Lune. Bien que l’Empire du Milieu soit encore loin de l’objectif, le pays compte bien y faire un séjour. Récemment, quatre étudiants chinois ont simulé un « laboratoire lunaire » à Pékin afin d’y séjourner pour une durée de deux cents jours.

De nombreux scientifiques pensent que l’instauration d’une colonie sur la Lune serait beaucoup plus accessible que sur une autre planète. L’expérience menée auprès de ces étudiants a donc pour but de déterminer les effets psychologiques pouvant impacter les colons. Elle entre également dans un programme destiné à faire avancer le projet de colonisation de notre satellite.

JAXA Lune

L’étude s’est révélée plutôt concluante. En revanche, de nombreux paramètres sont encore à prendre en compte avant de pouvoir avancer toute conclusion.

Deux cents jours isolés du monde extérieur

L’étude a été effectuée auprès d’un groupe de quatre élèves chinois de l’université pékinoise de Beihang. L’équipe a passé deux cents jours enfermée dans un laboratoire lunaire, plus précisément dans un petit espace de quarante-deux mètres carrés totalement isolé du monde extérieur.

Le laboratoire disposait de zones de couchage, de lieux de vie commune et d’un espace conçu pour l’élevage des animaux. Les étudiants ont dû recourir au processus de traitement de la bio fermentation et utiliser les déchets afin de pouvoir effectuer des cultures expérimentales et planter des légumes.

Le but de l’étude

Un séjour à long terme sur la Lune ne serait pas de tout repos pour l’être humain. Cette étude a donc pour but de prédire les obstacles auxquels l’homme aurait à se confronter une fois qu’il sera livré à lui-même sur le satellite terrestre.

Liu Hung, le concepteur en chef du laboratoire lunaire a déclaré dans un entretien que cette expérience a « remis en question le statut psychologique des volontaires, mais qu’ils avaient malgré tout résisté au test. » La Chine a donc fait un grand pas dans son projet d’envoyer des hommes sur la Lune d’ici quelques années.

Actuellement, SpaceX, l’ESA et l’agence russe Roscosmos sont également en train d’étudier la possibilité d’envoyer des hommes sur la Lune sur une longue durée.

Mots-clés chineespacelune