Ces micro-algues fossilisées pourraient bien être apparentées aux ancêtres des plantes terrestres

Des micro-fossiles d’algues, âgées d’un milliard d’années, ont été découverts en Chine par Shuhai Xiao et Qing Tang, paléontologues au Virginia Tech Global Change Center. Les chercheurs ont présenté leurs récentes découvertes dans Nature Ecology & Evolution, comme étant les algues les plus vieilles que l’on ait jamais identifiées jusqu’ici.

L’estimation de l’âge de ces microalgues fossilisées laisse croire qu’il s’agit ici d’une des premières formes de plantes ayant existé sur la planète.

Crédits Pixabay

Les microalgues, connues sous leur nom scientifique Proterocladus antiquus, mesurent à peine 2 millimètres de long et ont été retrouvées imprimées dans des roches prélevées à Dalian, dans le nord de la Chine.

Les vestiges de végétaux datant d’il y a un milliard d’années.

Les fossiles ont été prélevés dans la terre sèche, qui selon l’hypothèse des chercheurs, provenait des sédiments qui ont été soulevés hors de l’ancien océan au fond duquel ils se reposaient. En effet, ces algues vivaient autrefois dans le fond d’un océan peu profond et ont été recouvertes, une fois mortes, de sédiments qui ont préservé leurs formes organiques.

Une observation au microscope électronique a permis, par la suite, de distinguer les microalgues vertes de sa gangue de roche. Pour y arriver, de l’huile minérale a été versée sur le fossile pour optimiser son observation en faisant ressortir les différents contrastes.

Ensuite, Xiao et Tang ont pu déterminer que l’algue à multiples branches qu’ils ont découverte est vieille d’environ 1 milliard d’années.

Cette récente découverte repousse ainsi l’existence des algues vertes de quelque 200 millions d’années. En effet, jusqu’à cette découverte, l’âge des plus anciens enregistrements de fossiles de cette espèce était estimé à 800 millions d’années.

 Les plantes terrestres ont évolué à partir des … algues

La controverse sur les origines des plantes vertes est toujours sujette à débat entre les scientifiques. Si pour certains, l’apparition des plantes vertes a commencé dans les rivières et les lacs, pour Xiao et son collègue, elles ont pris source dans l’océan et avaient envahi, par la suite, les autres surfaces de la Terre.

Ainsi, ces micro-algues vertes seraient, selon l’hypothèse des deux chercheurs, liées aux ancêtres des arbres, des herbes et autres types de végétaux qui ont colonisé la Terre et qui se sont développées, il y a de cela 450 millions d’années.

Mots-clés florepaléontologie