Ces photos dépeignent le quotidien des travailleuses du sexe

Julia Fullerton-Batten habite à Londres depuis plusieurs années maintenant et elle travaille là-bas comme photographe indépendante. Récemment, elle est partie à la rencontre de plusieurs travailleuses du sexe afin d’immortaliser leur vie et leur quotidien en photos. Des images rares, sublimes et extrêmement touchantes.

Julia est née dans les années 70 à Brême, en Allemagne, mais elle n’est pas restée longtemps là-bas, car sa famille est partie s’installer à Reading, aux États-Unis, deux ans plus tard.

Sept ans plus tard, ils ont cependant pris la décision de revenir vivre dans leur pays, dans la région de Francfort. Puis, à la fin des années 70, ils ont décidé de s’établir en Angleterre.

La vie secrète des travailleuses du sexe

Passionnée par l’art et le design, Julia a étudié pendant plusieurs années au Berkshire College of Art & Design avant de décrocher un poste d’assistante freelance. Elle l’a conservée pendant cinq ans et cette expérience lui a permis de perfectionner son style photographique, mais également de se familiariser avec toutes les questions commerciales.

Elle s’est établie comme freelance en 2005 et elle habite à Londres.

Julia Fullerton-Batten a commencé à se faire un nom en réalisant des photographies mettant en scène des adolescentes dans des mondes de taille réduite, en hommage aux fameux voyages de Gulliver.

Reconnue sur la scène internationale, l’artiste a remporté de nombreux prix et elle a notamment été récompensée par un Hasselblad Master Award et par un World Photography Organisation Award. En parallèle, elle a aussi été lauréate du prix HSBC pour la photographie grâce à la série évoquée un peu plus haut.

Un projet viscéral et engagé

Pour son dernier projet photographique, Julia a donc décidé de partir à la rencontre de quinze femmes qui ont toutes décidé de faire carrière dans l’industrie du sexe. Afin d’offrir une vision d’ensemble de cette industrie si particulière, elle a sélectionné des profils très différents et notamment une escort, une star du porno et une dominatrice.

L’idée, ce n’était évidemment pas de produire des images pornographiques, mais plutôt de rendre hommage à ces femmes de l’ombre, des femmes qui payent souvent le prix fort pour nourrir nos fantasmes.

Toutes ces photos ont été regroupées dans un recueil, The Act. Il sera prochainement mis en vente en librairie et chez tous les revendeurs habituels. En attendant, sachez que Teenages Stories est disponible à la FNAC, pour un prix fixé à 25 €.

Mots-clés insolitenopub