Ces Russes ont une technique imparable pour faire disparaître les épaves de voiture

Stenograffia, un collectif d’artistes russes, a lancé une nouvelle campagne un peu particulière. Elle vise en effet à faire disparaître les épaves de voitures en les maquillant d’une drôle de manière.

Stenograffia est un collectif originaire de Moscou. Il compte une dizaine de membres différents. Parmi eux se trouvent notamment Andrey Kolokolov, Taisiya Spirin, Alexander Double-Sv, Max Parfenov, Dmitry Chabanov, Constantine Rakhmanov et Anna Klets.

CTRL + X : image 1

Ils aiment tous leur ville, mais ils sont également très agacés par les nombreuses épaves laissées à l’abandon dans les rues de certains quartiers.

Stenograffia, un collectif engagé

La Russie, comme chacun le sait, a été durement touchée par la crise économique dans les années 80 et 90. La fin de l’Union soviétique n’a pas arrangé les choses, bien au contraire. La transition vers l’économie de marché a fait l’effet d’un véritable électrochoc sur l’économie du pays.

La situation s’est arrangée depuis la fin des années 90, mais la crise économique mondiale de 2008 a entraîné une courte période de récession et la nation russe connaît depuis 2014 une crise économique sérieuse, une crise provoquée par la chute du prix de ses matières premières.

Cette récession s’est aggravée en 2015 et la valeur de la monnaie a ainsi chuté de 20 % de sa valeur par rapport au dollar à cette période, entraînant du même coup une baisse du PIB de la nation.

Ces crises consécutives ont eu un impact important sur la vie des Russes et de nombreuses personnes vivent ainsi sous le seuil de pauvreté.

Ces épaves sont un des symptômes de la situation dans laquelle se trouvent des millions de personnes et c’est en partie ce qui a poussé ce collectif à s’attaquer à cet épineux problème.

Le CTRL + X dans la vraie vie

Ils auraient pu écumer la ville pour les démanteler, mais ils ont opté pour une solution un peu différente. Les artistes ont en effet commencé par sélectionner une de ces épaves et ils l’ont ensuite repeinte en blanc.

Ensuite, ils ont peint un damier sur le véhicule, un damier représentant l’effet de transparence de Photoshop. La tâche n’a cependant pas été aussi facile que prévu, et ce pour une raison assez évidente : peindre une texture en deux dimensions sur un objet en trois dimensions nécessite une extrême précision et une bonne connaissance de la perspective.

Toutefois, les efforts de ces artistes ont fini par payer et un simple coup d’œil aux photos illustrant cet article vous le confirmera. Ces derniers ne comptent d’ailleurs pas en rester là et ils ont la ferme intention d’étendre l’opération à d’autres épaves de la ville. C’est effectivement une manière pour eux d’attirer l’attention des pouvoirs publics – et les médias étrangers – sur la situation économique de leur pays.

CTRL + X : image 2 CTRL + X : image 3 CTRL + X : image 4 CTRL + X : image 5 CTRL + X : image 6

Mots-clés funinsolite