C’est officiel : Bethesda passe sous la coupe de Microsoft, le rachat autorisé

Microsoft sort les griffes depuis plusieurs mois, dont la Xbox est toujours dernière des différentes générations. Le géant américain cartonne avec son Xbox Game Pass, sorte de « Netflix du jeu vidéo » qui propose le cloud gaming dans sa formule Ultimate. Microsoft a également lancé sa Xbox Series X/Series S, console en rupture de stock mondiale et puissante, capable de faire fi des temps de chargement. Mais le plus gros coup porté à son concurrent direct, Sony et sa PlayStation, n’est autre que le rachat de ZeniMax – et donc Bethesda – par l’entreprise. La Xbox a désormais plusieurs grosses franchises sous sa coupe.

Et aujourd’hui, on apprend que la Commission européenne et la Security and Exchange Commission approuvent cette acquisition. Une information rapportée par GSMArena.

DOOM

Crédit : Id Software/Bethesda

Une acquisition, on le rappelle, de plusieurs milliards de dollars.

7,5 milliards de dollars alignés sur la table par Microsoft

Microsoft a racheté ZeniMax pour 7,5 milliards de dollars mais devait attendre l’aval des hautes autorités. Car pour ces dernières, il ne faut pas que l’entreprise soit dans une position dominante. Pour rappel, beaucoup demandent que Facebook abandonne Instagram et WhatsApp, possessions qui lui donnent un énorme pouvoir.

Mais pour la Commission européenne et la Security and Exchange Commission, Microsoft peut acheter ZeniMax. Cela veut donc dire que Xbox a désormais des licences juteuses comme The Elder Scrolls, Fallout, DOOM, Wolfenstein, Dishonored, Prey, etc.

Autant dire que Microsoft risque de faire très à Sony, son concurrent direct avec la PlayStation. On peut imaginer que The Elder Scrolls 6, suite d’un Skyrim acclamé, soit une exclusivité (temporaire ?) de la Xbox. Sans oublier qu’énormément de jeux populaires de chez Bethesda arriveront sur le Xbox Game Pass, qui compte déjà 20 millions d’abonnés.

Si le service est à perte pour Microsoft, l’entreprise compte bien sur sa future rentabilité grâce à un solide catalogue.

L’autre bonne nouvelle pour les possesseurs d’une Xbox est que des exclusivités de la PlayStation devraient arriver sur la machine, à savoir Deathloop, par les créateurs de Dishonored, et GhostWire: Tokyo. 

Reste à savoir si Microsoft atteindra l’objectif tant rêvé depuis des années : dépasser Sony et la PlayStation pour devenir le leader du marché vidéoludique.