C’est officiel : Dubset appartient désormais à Pex

La vente est conclue ! Pex, l’entreprise œuvrant dans l’analyse de contenus audiovisuels sur les réseaux sociaux et la gestion de droits d’auteur, acquiert Dubset Media Holdings. À la différence de Pex, Dubset est connu pour sa capacité à obtenir une licence pour les remix DJ et une rémunération pour les créateurs de contenu.

En plus des 20 milliards de contenus musicaux et cinématographiques appartenant aux titulaires de droits qu’elle a pistées sur les sites de partage de contenu, Pex dispose dorénavant des ressources de Dubset. Rappelons que la société de remixage avait une base de données allant jusqu’à 45 millions de titres de plus de 50 000 titulaires. Elle disposait également d’un large réseau de partenaires incluant Spotify, Soundcloud, Sony Music, Warner Music Group…

Pex collabore avec les titulaires de droits pour protéger leur propriété intellectuelle. cc: Pex

L’acquisition été annoncée officiellement le 6 mars 2020 par Rasty Turek, PDG et fondateur de Pex.

Une acquisition avantageuse

Lors d’une interview avec le site TechCrunch, Turek a ouvertement reconnu la valeur inégalée de la base de données des droits musicaux établie par Dubset ces dix dernières années. Etant convaincu des avantages de la fusion, Pex a dû débourser entre 25 et 50 millions de dollars pour avoir Dubset.

La technologie d’empreinte digitale et d’indexation de Pex combinée avec l’expérience solide de Dubset en matière de protection de droits en ligne facilitera la tâche aux musiciens et producteurs audiovisuels. Ces derniers peuvent facilement localiser, protéger et monétiser l’emploi par les internautes de leurs propriétés intellectuelles, non seulement sur les réseaux sociaux, mais également sur les services de streaming.

Pex et la nouvelle directive de l’Union européenne sur le droit d’auteur

Pex s’est bien positionné à l’approche du 21 juin 2020, date limite de la mise en œuvre de la nouvelle directive de l’Union européenne sur le droit d’auteur. Cette décision des députés européens rend les plateformes numériques responsables de l’utilisation illégale des œuvres des titulaires de droits par les internautes.

Face à la situation, Pex a introduit « Attribution Engine, » un service visant à simplifier le processus de licence de contenu. Grâce à ce système de licences, les titulaires peuvent communiquer leurs créations et la façon dont ils souhaitent qu’elles soient utilisées. De leurs côtés, les plateformes peuvent reconnaître les œuvres protégées par le droit d’auteur dans les contenus partagés par les internautes et peuvent agir en conséquence.