C’est officiel, la GDC (Game Developers Conference) 2020 est repoussée

L’ajournement de la 33ème édition de la GDC programmée initialement pour le 16 au 20 mars 2020 au Moscone Center de San Francisco a été annoncé vendredi dernier. L’événement regroupant les professionnels œuvrant dans l’industrie du jeu vidéo n’aura lieu qu’en été prochain.

Il s’agit jusque là du troisième événement international relatif à la technologie à ne pas se dérouler comme prévu ce mois. Par crainte de l’épidémie de coronavirus COVID-19, GSMA (Global System for Mobile Association) a annulé la MWC ou le congrès mondial de la téléphonie mobile qui devait se tenir du 24 au 27 février à Barcelone.

Une manette de gamer.

Crédits Pixabay

Facebook a fait pareille avec la conférence F8 prévue pour le 5 et 6 mai 2020 à San Jose, en Californie.

La GDC quant à elle est reportée suite aux décisions de Facebook, Sony, Kojima Productions, Microsoft, Unity et Epic Games de ne pas participer à l’événement.  

À propos de la GDC

Depuis sa première édition en 1987, la GDC a su rassembler un bon nombre d’acteurs grâce à la diversité des activités proposées. En plus de la GDC expo, présentant des plateformes et services de développement, des sommets et tutoriels sur le jeu vidéo s’ensuivent.

La GDC est également une occasion pour l’IGDA (Association internationale des développeurs de jeu vidéo) d’octroyer des prix aux développeurs de jeu vidéo les plus innovants lors de l’IGF (Independent Games Festival). Les critères de sélection se basent sur l’originalité du concept, l’excellence en art visuel, en son, en design et en narration.

Les nominations et les mentions honorables de l’édition 2020 sont déjà publiées.

Les retombées du coronavirus sur la GDC

Cette année, la GDC devrait accueillir 550 entreprises venant de différents pays du monde entier. La mise en quarantaine de la Chine suite à la propagation du coronavirus a légèrement réduit le nombre de participants. Si quelques entreprises chinoises ont envisagé de faire tenir leurs stands par des collaborateurs américains, d’autres ont été contraints d’annuler leurs participations.

L’équipe organisatrice de la GDC a créé une page dédiée qui synthétise les conséquences du coronavirus sur l’organisation du salon. Une mesure qui s’est avérée inefficace vu le report de la rencontre.

Face à la situation, les responsables de la GDC sont en train de chercher les meilleurs moyens de réorganiser l’événement. Des informations supplémentaires sur le sujet seront partagées dans les semaines à venir.