C’est quoi un multivers ?

Notre Univers ne serait pas unique. Il figurerait parmi un ensemble d’autres univers concurrentiels à en croire la théorie du multivers.

Le principe de multivers trouve son explication dans différents concepts de la physique. Néanmoins, l’existence de plusieurs univers concurrentiels s’appuie en partie sur l’hypothèse de l’inflation cosmique. Cet événement hypothétique de moins d’une seconde aurait eu lieu peu de temps après la naissance de notre Univers. L’inflation cosmique est décrite comme une expansion rapide et exponentielle. Certains chercheurs assimilent le phénomène à un immense gonflement de la taille de notre Univers. Celui-ci serait toujours en cours et se ferait d’une manière inégale.

Une image symbolisant une simulation informatique
Crédits Pixabay

L’inflation cosmique aurait pris fin dans certaines parties du cosmos, alors qu’elle continuerait dans d’autres. Le multivers trouverait son origine dans cette expansion répartie de manière inégale.

A lire aussi : Vivons-nous dans un multivers ?

Une existence hypothétique

Heling Deng de l’université d’État de l’Arizona, aux États-Unis, se spécialise sur les questions autour du multivers. L’inflation cosmique aurait pris fin dans notre partie de l’Univers il y a 14 milliards d’années à en croire les explications du physicien théoricien.

La science spécule sur la continuation de l’expansion rapide et exponentielle dans d’autres régions très éloignées. Ce phénomène aurait donné naissance à des petits univers issus du nôtre. Le professeur Deng évoque une expansion perpétuelle. Les univers nouvellement formés créent à leur tour d’autres mondes dans un cycle presque sans fin. Chaque nouvel univers n’est pas une réplique du précédent, précise cependant le physicien théoricien. En effet, chaque nouveau monde produit ses propres lois physiques. Il vient avec ses propres collections de particules. Les valeurs de constantes fondamentales changeraient également d’un univers à l’autre. Cela expliquerait pourquoi notre Univers possède les particularités que nous savons à son sujet. À noter qu’il existe une grande différence entre savoir et pouvoir expliquer. Ces particularités sont connues, mais nous ne sommes pas véritablement en mesure de les expliquer. La matière noire est un exemple parmi tant d’autres.

La présence de la vie dans notre monde est souvent utilisée pour justifier l’existence d’un multivers. La vie n’aurait pas lieu dans une structure avec un univers unique. Dans un multivers, la possibilité de l’existence de la vie serait au moins réelle dans un univers. Cependant, cette théorie ne convainc pas véritablement la communauté scientifique. Les chercheurs dans leur majorité restent sceptiques quant au concept du multivers.

A lire aussi : Nous vivons peut-être dans un multivers habité par de nombreuses formes de vie extraterrestres

Aucune preuve physique du multivers

Des chercheurs ont cherché à prouver l’existence du multivers, mais sans succès. Les recherches se focalisent sur la piste de la collision entre deux univers concurrentiels proches. Le choc créerait alors une empreinte détectable qui pourrait être des distorsions dans le fond diffus cosmologique ou dans des propriétés galactiques anormales. Aucune étude ayant exploré cette piste n’a abouti à ce jour.

De son côté, Deng se concentre sur la détection de trous noirs particuliers. Ces derniers pourraient être des points de passage d’un univers à un autre.

Mots-clés physique