Cet algorithme est capable de reproduire une écriture manuscrite

Deux grands types d’écriture s’opposent de nos jours, selon l’outil utilisé : une machine ou une main. Ces types d’écriture semblent a priori radicalement opposés et, même si certaines polices proposent des glyphes à apparence manuscrite, elles sont loin de proposer un texte qui semble être écrit à la main.

Cependant, une équipe de chercheurs est parvenue à créer un algorithme capable de recopier non pas une écriture manuscrite, mais bien son style. Autrement dit, nous aurons bientôt des ordinateurs capables de produire des documents qui paraîtront écrits à la main, avec un réalisme saisissant, et qui pourront même paraître être écrits de votre propre main.

Écriture manuscrite

L’écriture manuscrite est désormais à la portée des ordinateurs

De quoi ouvrir la porte à bon nombre d’applications.

Des ordinateurs qui copient un style d’écriture manuscrite

C’est à l’University College London que l’on trouve le docteur Tom Haines, meneur de l’équipe de recherche qui a créé cet algorithme. Et l’algorithme créé par cette équipe est assez impressionnant.

Un utilisateur écrit un texte à la main, de la taille d’un paragraphe à peu près. L’algorithme analyse alors ce texte et en déduit le style de l’écriture : forme et taille de lettres, hauteur de ligne, tout est passé au crible.

Ensuite, l’algorithme est capable de réécrire n’importe quel texte avec le même style, comme s’il écrivait à la main.

À titre indicatif, l’équipe a testé un panel de cobayes et il est apparu que, 40% du temps, ces derniers ont été floués et ont cru que le texte était bel et bien écrit à la main, par un humain.

Des applications diverses et variées

Car c’est toute la force de l’algorithme : il ne copie pas les glyphes, mais bien le style. Autrement dit, il ne fera pas nécessairement toujours la même forme de ‘a’ par exemple, ce qui est impossible avec une police d’écriture classique.

Tom Haines a évoqué plusieurs applications possibles de ces travaux. Par exemple, un petit mot écrit soit-disant de votre main dans un bouquet de fleurs, sans bouger de chez vous. Ou encore, et c’est peut-être plus intéressant, des personnes victimes d’accidents vasculaires cérébraux qui pourraient continuer à écrire avec leur style personnel.

Bien sûr, un tel algorithme ouvre aussi les portes à des falsifications. D’ailleurs, les chercheurs se sont déjà amusés à faire écrire n’importe quoi à des personnalités disparues comme Abraham Lincoln par exemple.

Cependant, l’équipe se veut rassurante et estime que ses travaux pourraient aussi être utilisés pour justement détecter les faux documents. Du tout bon, donc.

Mots-clés algorithmieinsolite