Cet appareil auditif vous aide à entendre… ce que vous voulez entendre

Il n’est pas facile pour une personne avec un appareil auditif d’avoir une conversation dans un lieu bruyant. Il lui est impossible de faire le tri parmi toutes les voix qu’elle entend et se concentrer uniquement sur celle de son interlocuteur. Ce tri se fait naturellement pour les personnes avec l’ouïe en bonne santé.

La situation pourrait cependant changer grâce à un nouvel appareil qui saura quelle voix vous voulez entendre et qui sera en mesure de l’amplifier.

entendre

Crédits Pixabay

Il s’agit d’un système innovant qui est basé sur des électrodes branchées directement sur le cortex auditif d’une personne. Une signature électrique révélatrice est en effet générée par le cerveau lorsqu’il se concentre sur une seule voix.

Un algorithme d’apprentissage en profondeur sera ensuite utilisé par le système pour trouver et amplifier la voix qui correspond à la signature électrique.

La création du système

Ce nouveau système d’audition a été créé par des chercheurs de l’Université de Columbia. Il a été testé sur trois personnes sans problèmes d’audition qui sont passées par une opération chirurgicale pour traiter l’épilepsie. Des électrodes ont ainsi été implantées dans leur cerveau et il a été possible de visionner leurs ondes cérébrales.

Les trois volontaires ont ensuite été invités à écouter un enregistrement avec quatre personnes qui parlent en même temps et de façon continue. À chaque pause, les chercheurs leur demandaient de répéter la dernière phrase pour savoir si elles l’avaient bien entendue. Les résultats ont été positifs avec une précision de 91 %.

Encore quelques problèmes à résoudre

Bien que cette nouvelle méthode soit très prometteuse, il reste encore des problèmes à résoudre. Le plus grand désavantage est qu’il faut une chirurgie du cerveau pour implanter les électrodes.

Heureusement, les scientifiques disent qu’il est possible de capter les ondes cérébrales avec l’aide de capteurs placés dans l’oreille ou au-dessus de celle-ci. La meilleure solution serait donc de placer ces capteurs dans un appareil auditif même si le risque est d’obtenir des mesures moins précises.

L’autre inconvénient est qu’il y a un retard de quelques secondes entre le début de l’écoute et l’amplification du signal choisi. Il se peut ainsi que l’utilisateur rate le début d’une phrase prononcée par son interlocuteur. Selon les scientifiques, il y a toujours une tension inhérente entre la précision et la rapidité de l’isolation d’une seule voix. C’est une difficulté qui nécessite encore des recherches supplémentaires.

Les créateurs de cette technologie ont déclaré qu’un appareil utilisant ce système ne pourra voir le jour que dans cinq ans. Les personnes malentendantes devront ainsi patienter un peu pour pouvoir enfin profiter d’une bonne discussion avec leurs proches sans être gênées par les bruits ambiants.

Mots-clés appareil auditif