Cet artiste passe des heures à réaliser des mandalas naturels

James Brunt est un artiste britannique qui exerce différents types d’arts. Il est l’un des fondateurs d’une petite organisation artistique appelée Responsible Fishing UK dont il est actuellement le principal « créatif ». Il expérimente des installations éphémères comme le renversement de domino, les dessins de plage à grande échelle et les créations en carton adaptées aux enfants. Cet habitant du Yorkshire passe également des heures à faire des mandalas fascinants.

James Brunt s’amuse effectivement à placer de manière organisée des objets qu’il trouve dans la nature, à proximité de chez lui. À chaque fois qu’il achève une figure, il l’immortalise à travers un cliché qu’il publie ensuite sur les médias sociaux. Il incite d’ailleurs les internautes à trouver ses œuvres sur place.

Mandala Brunt : image 1

Brunt utilise ainsi la nature comme une toile pour concevoir des mandalas complexes, des spirales infinies et des sculptures uniques.

Un « point d’équilibre dramatique »

Dans son art éphémère accrocheur, James Brunt utilise comme support des éléments naturels comme des roches, des branches, des brindilles, des feuilles, des baies, etc.  Il les arrange en forme de cercles concentriques ou en spirales, de manière à rendre la nature plus intéressante.

La série de photographie a le don d’éblouir les yeux et les âmes. Naturellement, les images ont suscité la fascination des internautes.

Dans chaque dessin, ce spécialiste de l’art du territoire cherche à mettre en avant « le point d’équilibre dramatique ». Intrinsèquement éphémère, il décrit son art élaboré comme « à la fois poétiquement fragile et pourtant faussement solide en raison de la nature de la matière première ».

Des structures fascinantes

Le terme « mandala » est du sanscrit qui signifie étymologiquement cercle. Par extension le mot peut désigner sphère, environnement ou communauté. Rappelons qu’avant d’être utilisés dans l’art, les mandalas étaient surtout utilisés à des fins religieuses. Dans l’Hindouisme et le Bouddhisme, il s’agit surtout d’un support de méditation.

Ces diagrammes remplis de symboles et parfois très complexes sont, dans certaines civilisations, utilisés comme offrandes. Ils sont également utilisés en psychanalyse comme une référence reflétant l’interface du subconscient. Par ailleurs, ces structures sont parfois nécessaires en permaculture pour concevoir des jardins ou potagers.

Mandala Brunt : image 9 Mandala Brunt : image 7 Mandala Brunt : image 6 Mandala Brunt : image 5 Mandala Brunt : image 4 Mandala Brunt : image 3 Mandala Brunt : image 2

Mots-clés insolite