Cet astéroïde va peut-être nous aider à comprendre pourquoi les planètes sont humides

Les scientifiques ignorent encore beaucoup de choses sur les planètes de notre Système solaire. Par exemple, ils ne savent pas d’où provient toute l’eau qui existe à la surface des planètes comme la Terre. Ces derniers ont émis de nombreuses hypothèses pour tenter de déterminer la véritable origine de l’eau.

Dans un premier temps, ils ont suggéré que l’eau était le produit d’une réaction chimique qui avait eu lieu peu de temps après la naissance du Système solaire. À en croire une autre théorie, l’eau aurait plutôt été transportée à la surface des planètes durant une collision avec des comètes, qui s’apparentent pour la plupart à des grosses boules de neige spatiales.

Crédits Pixabay

Pour vérifier ces hypothèses, des chercheurs de l’Université de Tokyo ont analysé un astéroïde provenant de Mars. D’après eux, cet objet spatial pourrait détenir les secrets de l’origine de l’eau sur les planètes.

Un astéroïde qui contient des traces d’eau

L’astéroïde qui a fait l’objet de cette étude publiée dans la revue Science Advances a été retrouvé en 2012 dans le désert de Sahara. Ce corps martien, baptisé NWA (North West Africa) 7533, contiendrait des traces d’eau. Pour le Professeur Takashi Mikouchi, de l’Université de Tokyo, cette découverte est inestimable.

« J’étudie des minéraux dans les météorites martiennes pour comprendre comment Mars s’est formée et comment sa croute et son manteau ont évolué. C’est la première fois que j’ai enquêté sur cette météorite particulière, surnommée Black Beauty en raison de sa couleur sombre. Les échantillons de NWA 7533 ont été soumis à quatre différentes sortes d’analyses spectroscopiques, pour détecter des empreintes chimiques. Les résultats ont permis à notre équipe de tirer des conclusions excitantes », a-t-il déclaré.

A lire aussi : Deux astéroïdes ont survolé la Terre

L’eau est apparue il y a 4,4 milliards d’années ?

Les chercheurs ont longtemps pensé que l’eau était apparue sur Mars il y a 3,7 milliards d’années de cela. Toutefois, l’analyse de l’astéroïde NWA 7533 a révélé que l’eau était présente à la surface de la planète Rouge il y a environ 4,4 milliards d’années, à l’époque où le Système solaire était encore relativement jeune.

L’équipe de Takashi Mikouchi a suivi la piste des roches fragmentées dans la météorite pour en arriver à cette conclusion.

« Les roches fragmentées sont composées de magma et sont généralement produites par un impact et une oxydation. Cette oxydation aurait pu se produire s’il y avait de l’eau présente sur ou dans la croûte martienne il y a 4,4 milliards d’années lors d’un impact qui a fait fondre une partie de la croûte. »

A lire aussi : 2020 SO, l’astéroïde qui serait peut-être un morceau de fusée

Les chercheurs comptent sur cette étude pour en savoir plus sur la façon dont les réactions chimiques peuvent être à l’origine de la formation de l’eau.

Mots-clés exoplanète