Cet homme a construit sa propre fusée pour la somme de 20 000 $

Mike Hughes a passé plusieurs années à construire sa propre fusée et il a investi près de vingt mille dollars pour cet étonnant projet. Le lancement de l’appareil est prévu pour le week-end prochain.

Mike Hughes n’est ni un ingénieur ni même un expert en aérospatiale. L’homme de soixante-et-un ans travaille en effet comme chauffeur de limousine depuis plusieurs années, mais cela ne l’empêche pas de nourrir une passion profonde pour l’espace et les expériences décalées.

Research Flat Earth

Crédits Facebook

Platiste convaincu, ce véritable casse-cou ne croit pas le moins du monde en la science et il compte d’ailleurs profiter de cette étonnante expérience pour ramener une photo et prouver ainsi que la Terre est bien plate.

Il a construit sa propre fusée à vapeur

D’ici quelques jours, l’homme s’installera donc dans le compartiment de sa fusée à vapeur, une fusée placée dans une rampe de lancement fabriquée à partir d’un ancien camping-car. Il n’est pas encore sûr de pouvoir remplir ses objectifs, mais il compte effectuer un voyage de 1,6 kilomètre à une vitesse estimée à environ huit cents kilomètres par heure.

Pour se faire, Mike compte faire chauffer un peu plus de 260 litres d’eau afin d’obtenir une poussée suffisante pour s’envoler dans les airs. Il espère pouvoir atteindre une altitude de 540 mètres avant de déployer les deux parachutes intégrés à la fusée, des parachutes qui lui permettront ensuite de regagner tranquillement le plancher des vaches.

Comme il l’a précisé lui-même lors d’une entrevue menée par NBC, Mike aime faire “des choses extraordinaires que personne d’autre ne peut faire” et c’est précisément ce qui l’a poussé à travailler sur cette fusée. En effet, d’après lui, personne n’a encore osé concevoir, construire et lancer sa propre fusée sans la moindre connaissance technique.

Il compte profiter de l’expérience pour prouver que la Terre est plate

Lorsque nos confrères lui ont demandé s’il était sûr de ses calculs, l’homme les a bottés en touche et il a ainsi déclaré qu’il ne croyait de toute façon pas en la science. Sa connaissance empirique de son environnement et des règles le régissant semble ainsi lui suffire.

Ce n’est pas la première fois que Mike Hughes tente un tel projet et il avait ainsi construit une première fusée en 2014. Lors de ce premier lancement, le casse-cou avait réussi à parcourir un peu plus de quatre cents mètres, mais il avait fini par perdre conscience à cause de l’accélération du véhicule.

Si les conditions météorologiques s’y prêtent, alors le lancement aura lieu samedi à partir de Amboy, une ville déserte perdue au beau milieu du désert de Moyave. Albert Okura, le propriétaire des lieux, lui a donné son feu vert et il s’est dit ravi de pouvoir participer à une telle expérience.

Il n’est d’ailleurs pas le seul à croire en notre aventureux ami puisque ce dernier a également reçu le soutien de la Flat Earth Society, une organisation soutenant l’idée de la Terre plate depuis 1956.

Mots-clés insolite