Cet homme a photographié la même fenêtre pendant 12 ans

Les artistes ont souvent une perception différente des choses qui nous entourent. Une chose qui pourrait nous paraitre banale et insignifiante peut s’avérer être une véritable source d’inspiration pour eux.

Le photographe turc Alper Yesiltas s’est par exemple inspiré d’une fenêtre pour réaliser un projet artistique inédit et poétique.

Alper Yesiltas a choisi de photographier jour après jour pendant 12 ans une fenêtre se trouvant en face de son domicile à Istanbul. Les photos ont été réalisées depuis sa chambre. Le photographe a capturé en image la fenêtre au gré des saisons, des conditions météorologiques, des années et des changements de propriétaire.

Les photos de ce projet ont été diffusées sur internet et sur Instagram. De nombreuses personnes ont été captivées par ces photographies et certains d’entre eux les ont utilisées sur des couvertures de livre ou dans des expositions.

Voyage dans le temps

À travers ce projet artistique, Alper Yesiltas a réussi à capturer le temps qui passe en ne photographiant que la fenêtre. Même si les photos montrent toujours la même fenêtre, les changements qui se sont faits au gré du temps se sont chargés de faire de chaque image une œuvre à part entière qui provoque différentes sortes d’émotion.

Les propriétaires qui se sont succédé dans l’appartement ont ainsi peint les murs de différentes couleurs, du vert, au rouge en passant par l’orange. La fenêtre quant à elle est restée inchangée. Qu’il fasse beau, qu’il pleuve, qu’il neige ou qu’il vente, Alper Yesiltas a su capter à travers ses photos la nostalgie, la tristesse et la poésie symbolisant le temps qui défile devant nos yeux.

Un projet qui a nécessité de la patience

La réalisation d’un tel projet requiert de la patience et une véritable passion. Malheureusement, ce projet a dû prendre fin quand les propriétaires du bâtiment où se trouvait la fenêtre ont décidé de le détruire. Comme un clap de fin pour annoncer la fin de son projet, Alper Yesiltas a également pris en photo la démolition de la maison avec toujours en son centre la fameuse fenêtre.

Aujourd’hui, Alper Yesiltas continue de poster ses œuvres sur son compte Instagram qui compte maintenant 10 000 abonnés. Il se concentre maintenant sur les photographies montrant la beauté de la ville d’Instanbul.

Alper Yesiltas attend surement une nouvelle source d’inspiration qui le poussera à se lancer dans un nouveau projet artistique.

Mots-clés insolite