Cet hydrogel pourrait sauver des vies sur le champ de bataille

Sur le champ de bataille, il est important pour les médecins de pouvoir soigner rapidement les blessures. Généralement, cela consiste à arrêter le saignement pour que la vie du soldat blessé ne soit pas en danger. Mais ce n’est pas toujours facile à cause des conditions sur le terrain. Pour améliorer les chances de survie des soldats, des scientifiques ont mis au point un hydrogel injectable qui est activé par la chaleur du corps du blessé, et qui permet d’arrêter le saignement.

Les hydrogels sont des chaînes de molécules qui peuvent stocker de grandes quantités d’eau. Il s’agit d’un matériau assez moderne qui offre une variété assez large d’applications. Grâce à la grande quantité d’eau dans les hydrogels, ils sont souvent utilisés dans le domaine médical, notamment pour fabriquer des pansements.

Évacuation d'un blessé
Crédits 123RF.com

D’après des scientifiques de l’Institut Tarasaki qui se trouve à Los Angeles, jusqu’à maintenant, les pansements en hydrogel n’ont pas été capables de fournir un « traitement rapide et contrôlable de l’hémorragie en fonction de la température ». Pour remédier à ce problème, ils ont eu l’idée de mélanger du coagulant sanguin avec un polymère sensible à la température dénommé poly(N-isopropylacrylamide).

Les expériences effectuées

Pour tester le mélange, les scientifiques ont mené deux expériences. Tout d’abord, ils ont simulé la circulation sanguine en utilisant une série de seringues et de tubes gardés à la même température que le sang dans le corps humain. Ils ont ensuite créé des « blessures » au niveau des tubes. Pour la seconde expérience, les chercheurs ont entaillé le foie de souris pour provoquer des saignements.  

Dans les deux cas, l’hydrogel est devenu solide dès qu’il a été exposé aux zones de blessures, et il a pu endiguer l’écoulement de sang avec succès. De plus, les chercheurs ont pu retirer facilement le gel en utilisant un lavage salin froid, et cela n’a pas provoqué de saignement.

Une révolution dans le traitement des blessures

Selon les analyses statistiques concernant les blessures sur le champ de bataille, entre 2001 et 2011, 87,3% de tous les décès se sont produits avant que les soldats ne puissent atteindre un centre de traitement médical. De plus, parmi les blessures auxquelles il était potentiellement possible de survivre, 90,9% des victimes sont mortes d’hémorragie. C’est pour dire qu’une méthode efficace pour stopper les hémorragies et qui est facile à administrer pourrait avoir un impact important sur le taux de mortalité des soldats.

Les chercheurs ont également indiqué que leur produit satisfaisait aux conditions de contrôle des hémorragies sur le champ de bataille, et qu’il pouvait aussi être utilisé pour soigner n’importe quelle blessure, pas seulement celles reçues en plein combat. L’hydrogel peut également être imprégné avec des médicaments ou d’autres produits qui permettent d’accélérer la guérison.

SOURCE: New Atlas

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.