Cet iPhone 11 va (peut-être) mettre tout le monde d’accord

L’iPhone 11 n’est pas encore sorti qu’il divise déjà les fans. En cause, son module photo, un module très imposant et qui est du même coup très loin de faire l’unanimité. Et justement, s’il vous reste en travers de la gorge, alors ce concept devrait beaucoup vous plaire.

Yanko Design a en effet réalisé un tout nouveau concept se focalisant sur le prochain iPhone. Et pour une fois, cette création ne joue pas la carte du réalisme à outrance.

Crédits Yanko Design

En réalité, c’est même tout le contraire et il s’éloigne ainsi beaucoup de ce que nous avons pu voir au travers des fuites de ces dernières semaines.

Un iPhone 11 un peu particulier

Cet iPhone 11 rappelle ainsi l’iPhone 2G sur bien des aspects. La forme ne change pas et on retrouve toujours un téléphone aux coins arrondis.

L’écran est très imposant pour sa part et on retrouve bien entendu cette bonne vieille encoche. Une encoche qui nous accompagne depuis maintenant deux générations.

En réalité, la principale différence se trouve à l’arrière, et donc au dos de l’appareil. Le verre laisse en effet sa place à une plaque en métal brossé. Plaque légèrement bombée, bien entendu. Le module photo, pour sa part, n’est pas placé à la verticale, mais à l’horizontale. Il s’étire ainsi sur une bonne partie de la largeur du téléphone, au sein d’une bande en verre.

L’effet est plutôt réussi, d’autant que ce bandeau est teint en noir pour dissimuler les optiques. Seul le flash ressort de la pièce.

Un module photo très discret

Yanko Design n’en est évidemment pas resté là et il s’est ainsi amusé à décliner son concept en plusieurs coloris. Plus précisément en gris, en argent et en doré. Et à chaque fois, ça tape dans le mille. Le fameux bandeau contenant le module photo se marie en effet avec chacune de ces couleurs.

Il faut d’ailleurs noter que le module en question ne se limite pas aux trois capteurs annoncés par les rumeurs. Yanko Design en a aussi profité pour placer un micro, un détecteur de luminosité ambiante ou même un détecteur de proximité. Des capteurs qui trouveraient tout à fait leur place dans des applications en réalité augmentée.

Au final, ce concept est donc très convaincant, et il devrait plaire au plus grand nombre.