Cet iPhone a sûrement sauvé une vie lors de l’attentat de Manchester

La vie ne tient parfois qu’à un fil, et les situations les les plus extrêmes semblent être faites pour nous le rappeler. Lisa Bridgett, 45 ans, était en train de téléphoner à la fin du concert de la pop star américaine Ariana Grande, quand l’attaque ayant coûté la vie à 22 personnes, dont de nombreux enfants et adolescents, a eu lieu.

Gravement blessée, Lisa Bridgett doit malgré tout la vie à son iPhone 6s Plus qui – plaqué à son oreille – l’a sauvée d’une des nombreuses pièces d’acier que le terroriste avait ajouté à sa bombe pour causer un maximum de dégâts lors de l’explosion.

iphone-attentat

Lisa Bridgett, blessée lors de l’attentat de Manchester lundi, a probablement été sauvée par son iPhone 6 qu’elle tenait à l’oreille au moment de l’explosion.

C’est son mari, Steve Bridgett, qui a détaillé sur son compte Facebook la terrible expérience vécue lundi soir par son épouse. Sortie d’affaire, Lisa Bridgett s’estime pour sa part “très chanceuse d’être en vie“, un miracle en grande partie dû à son iPhone qui a littéralement fait office de bouclier – déviant et ralentissant le morceau de métal qui lui a arraché un doigt et qui l’aurait très certainement tuée.

De nombreuses blessures, mais la joie d’avoir échappé à la mort

La joie, c’est ce qui ressort malgré tout du post de Steve Bridgett, particulièrement heureux d’avoir encore sa femme à ses côtés. Et pour cause, cette employée de chantier naval originaire du Pays de Galles est une véritable rescapée.

Touchée à la joue et grandement contusionnée, Lisa Bridgett souffre en outre d’une large lésion à la cuisse et d’une fracture de la cheville. Elle devra également faire sans son majeur gauche emporté par la bille de métal que son iPhone a dévié par la suite.

Le couple a souhaité, par l’intermédiaire de ce message sur Facebook, saluer le travail des forces de police lors de cette sinistre soirée, et remercier tout particulièrement un certain Peter (régisseur de la Manchester Arena) pour son aide précieuse dans les minutes qui ont suivi la déflagration.

Cette incroyable histoire rappelle une affaire similaire ayant eu lieu lors des attentats de Paris, le 13 Novembre 2015. Un homme prénommé Sylvestre avait également été sauvé d’une mort certaine par son téléphone, un Samsung Galaxy S6 cette fois, alors qu’il était présent sur le parking du Stade de France au moment où l’un des kamikazes s’était fait exploser.

Well here goes…..Lisa is in a positive mood and feels very lucky to be alive, witnessing first hand what could of been…

Publiée par Steve Bridgett sur Mercredi 24 mai 2017

Mots-clés attentatiphone