Cette alarme détecte la Covid-19 en 15 minutes

Alors que certains chercheurs concoctent des remèdes et perfectionnent des vaccins, d’autres essaient de trouver des dispositifs différents pour lutter contre la pandémie. C’est le cas de RobotScientific, une entreprise britannique spécialisée dans la fabrication de drones et d’équipements électroniques. Comme nous l’apprend Neozone, la firme a mis au point une alarme capable de sentir la présence du SARS-CoV-2 dans une pièce close.

Le dispositif se présente sous la forme d’un boitier que l’on peut fixer au plafond, au mur ou à une étagère. Il est capable de donner un résultat fiable en seulement 15 min à 30 min. Le temps de détection dépend essentiellement du volume de la salle. Néanmoins, les concepteurs du dispositif sont confiants en ce qui concerne sa précision.

Un enseignant dans une salle de classe
Image par giovannacco de Pixabay 

Le nouvel appareil a été conçu pour détecter le Coronavirus dans des lieux d’attroupement fermés. Il peut servir dans les salles de réunion, les salles de classe, les chambres d’hôpital, les gares, les centres commerciaux et les véhicules de transports en commun.

Des données basées sur une analyse des composés organiques volatils

Les campagnes de vaccination ne suffisent pas encore pour mettre un terme aux pertes et dégâts engendrés par la pandémie depuis qu’elle est survenue en 2019. Le bilan se chiffre actuellement à plus de 177 millions de contaminations et environ 3,82 millions de décès. Cela justifie ainsi largement l’utilité des moyens de prévention et de détection.

Concrètement, le dispositif récolte des données en analysant les COV (composés organiques volatils) émis par les personnes se trouvant dans le lieu. Il s’agit de substances chimiques qui s’échappent de la peau et présentes dans l’haleine. Les COV se retrouvent chez tous les êtres vivants et sont éparpillées dans l’air environnant.

Un outil plus pertinent que le test PCR ?

Dès que le temps imparti est épuisé, le détecteur de Covid-19 transmet les résultats sans avoir besoin d’un dispositif filaire. Ceux-ci peuvent être reçus sous forme sur un smartphone ou un PC, via SMS ou WiFi, en fonction des préférences de l’utilisateur.

Les scientifiques de la London School of Hygiene & Tropical Medicine et de l’Université de Durham ont eu l’occasion de tester le dispositif. Ils l’ont jugé plus pertinent que le test PCR, qui reste inefficace vis-à-vis des patients asymptomatiques.

« Le test PCR ne réagit à la présence du Covid-19 que si la personne testée est déjà malade et dans les premiers jours du symptôme. »

Mots-clés Covid-19