Cette aurore boréale a été photographiée depuis l’ISS

La Station Spatiale Internationale est le seul endroit où l’on peut mener des expériences dans un environnement de microgravité réaliste. C’est également le meilleur endroit pour apercevoir l’un des phénomènes les plus mystérieux de la Terre, les aurores boréales. Bien sûr, même de la Terre, voir une aurore boréale est spectaculaire. Voir ce phénomène depuis l’ISS est tout simplement inouï.

L’astronaute de la NASA, Ricky Arnold, a tweeté lundi une photo des bandes émeraude d’une aurore boréale au moment où le lever du soleil culminait à l’horizon.

Les scientifiques qui suivent les aurores boréales depuis le sol passent des mois à essayer de capturer ces images à couper le souffle dans le ciel nocturne, mais c’est l’équipage de l’ISS qui s’est retrouvé aux premières loges pour voir ce spectacle de lumière atmosphérique.

Grâce à leur perchoir orbital, les résultats des photos qu’ils ont pu prendre sont époustouflants.

Un angle de vue inédit pour regarder une aurore boréale

La NASA a tellement aimé la photo qu’elle en a fait l’image favorite de l’agence spatiale la semaine dernière. Les aurores boréales et méridionales sont des spectacles de lumière naturelle déclenchés dans notre atmosphère grâce à des rots solaires.

Habituellement, les particules, parfois désignées comme une tempête solaire, sont déviées par le champ magnétique de la Terre.

Lors de fortes tempêtes, ils entrent dans l’atmosphère et entrent en collision avec des particules de gaz, dont l’hydrogène et l’hélium. Ces collisions émettent de la lumière. Les affichages auroraux apparaissent dans beaucoup de couleurs bien que le vert pâle et le rose soient les plus communs.

Un phénomène étonnant

« Les lumières dansantes des aurores offrent des vues spectaculaires, mais captent aussi l’imagination des scientifiques qui étudient l’énergie et les particules provenant de notre Soleil. » a déclaré la NASA dans un communiqué. Ce n’est pas la première fois qu’un astronaute de l’ISS prend une photo des aurores.

Scott Kelly a pris une photo montrant la Terre enfermée dans une teinte rouge en 2015. À 650 kilomètres au-dessus de la Terre, les astronautes de l’ISS peuvent voir des choses vraiment extraordinaires quotidiennement. M. Arnold a également posté des images de la Namibie, de l’Australie et de San Francisco ainsi que des selfies pris en gravité minimale.

Récemment, Rick Arnold a également posté une image du Dragon SpaceX après qu’il ait été séparé d’une fusée Falcon 9.

Mots-clés issNASA