Cette bibliothèque de rue est unique en son genre

En Bulgarie, la majorité des jeunes sont très peu intéressés par les livres. Une équipe de jeunes architectes a décidé de construire une bibliothèque de rue très particulière pour contribuer à ce que les choses changent. Construite à Varna, grande ville côtière du pays, la bibliothèque à la forme d’une coquille d’escargot. Elle a été baptisée « Rapana ».

La construction a été entièrement réalisée avec des pièces de bois, 240 pièces pour être exact. Les plans ont été conçus avec les logiciels Rhinoceros 3D et Grasshopper. Les architectes ont testé une vingtaine de formes et de possibilités avant de parvenir au résultat final.

Rapana

La bibliothèque peut contenir jusqu’à 1 500 livres, bien que pour l’instant, elle ne propose encore qu’une petite centaine d’ouvrages.

Une construction originale et moderne

Pour attirer les jeunes, l’équipe d’architectes composée d’Yuzdzhan Turgaev, Boyan Simeonov, Ibrim Asanov et Mariya Aleksieva, a misé sur une construction mixant avec brio culture, originalité et modernité.

La bibliothèque prend la forme d’une coquille d’escargot de mer, un clin d’œil au fait que Varna est la « capitale maritime de la Bulgarie ».

Sa modernité réside dans le fait que ses plans ont été réalisés à l’aide d’outils 3D. À cela s’ajoute le fait que les pièces de bois qui ont servi à sa construction ont été fabriquées par une machine CNC. Le résultat donne lieu à un édifice ouvert et pour le moins original.

La toute première bibliothèque de rue en Bulgarie

Outre son design singulièrement à part, la particularité de Rapana vient également du fait que c’est la première bibliothèque ouverte qui existe en Bulgarie. Bien plus qu’un simple espace de lecture avec des espaces de repos, elle a également été aménagée de manière à accueillir une petite scène dédiée aux artistes de rue tout comme l’organisation de salons.

Les auteurs du projet espèrent que Rapana réussira à attirer des jeunes sur le long terme. L’objectif est de les détourner le temps de quelques minutes, voire quelques heures de la technologie et attiser en eux l’amour de la lecture.

En tout cas, le succès de ce projet permettra de l’étendre ailleurs, ce qui est bénéfique pour la jeunesse.

Crédits Images