Cette chatière dopée à l’IA empêche vos minous de ramener des animaux morts à la maison

Les chats sont connus pour adorer se balader à l’extérieur, flâner dans le quartier, faire les fous dans le jardin… Si on trouve cette manie adorable, elle l’est moins quand Minou revient de ses périples avec un animal mort qu’il va ensuite abandonner quelque part dans un coin de la maison.

Ben Hamm, chef de produit chez Amazon, a trouvé la solution au problème en développant une chatière intelligente qui empêche son chat Metric de rapporter des cadavres d’animaux à la maison.

chats

Crédits Pixabay

Fonctionnant à l’intelligence artificielle, la chatière se verrouille automatiquement lorsque Metric tente d’entrer avec un oiseau ou un rat (mort ou vivant) dans la gueule.

Le système a été présenté par son concepteur lors d’une conférence qui s’est récemment tenue à Seattle, aux États-Unis, comme le rapporte The Verge.

Comment fonctionne la chatière ?

Ben Hamm a eu l’idée d’équiper sa chatière d’une caméra fonctionnant à l’intelligence artificielle DeepLens d’Amazon. Lorsque la caméra repère quelque chose de louche dans la gueule de Metric, l’IA active immédiatement un système de verrouillage alimenté par Arduino qui bloque la chatière.

Hamm a utilisé le système de « machine learning » pour entraîner l’IA à détecter lorsque Metric tente de passer la chatière avec un animal dans la bouche ou pas. Pour ce faire, Hamm a fait étudier au programme 23 000 photos de son chat, avec ou sans proie dans la gueule.

Pour ceux qui ont envie d’en savoir plus sur cette technologie, une vidéo a été partagée sur YouTube, dans laquelle Ben Hamm explique avec plus de détails le fonctionnement de la chatière.

Ben Hamm avait tout essayé

Avant d’inventer cette chatière innovante, Ben Hamm confie avoir déjà tout essayé pour empêcher Metric de ramener des oiseaux morts ou vivants dans la maison, mais sans succès. « J’ai essayé de l’arrêter en lui mettant des colliers avec des cloches, en faisant du conditionnement opérant, en lui donnant plus à manger. Rien n’a fonctionné », a-t-il raconté lors de la conférence.

Les propriétaires rêvent sûrement d’avoir la même chatière que celle de Hamm chez eux. Il leur faudra cependant patienter un peu, car son concepteur n’a développé la technologie que pour sa maison et son chat. Mais s’il entraîne l’IA avec davantage d’images, il pense cependant pouvoir généraliser le système… un jour. Les amoureux des chats n’ont plus qu’à croiser les doigts pour qu’il réussisse !

 

Mots-clés insolite