Cette entreprise va détruire l’équivalent de 58,2 millions de dollars de marijuana

L’entreprise canadienne CannTrust a fait de la production de cannabis à usage médical sa filière de production, ses produits se déclinant sous différentes formes telles que les capsules, l’huile essentielle ou encore des feuilles brutes séchées.

La production de cannabis à usage médical est toutefois très réglementée. Comme toute entreprise œuvrant dans ce domaine, CannTrust doit satisfaire aux exigences de l’autorité de régulation afin de pouvoir continuer à exercer. Sauf qu’en septembre dernier, elle s’est vue retirer sa licence de production et de vente.

Crédits Pixabay

On apprend ainsi que la société canadienne a l’intention de détruire une partie de son cannabis, produit de façon illégale, afin de se conformer aux réglementations qui encadrent la filière. D’après les estimations, le montant du préjudice s’élèverait à l’équivalent d’un peu plus de 58,2 millions de dollars.

58,2 millions de dollars de cannabis vont partir en fumée

Health Canada, l’organisme canadien en charge de la régulation de la production de marijuana est très strict quant à l’application des directives en matière de culture de cette plante, même si la vocation principale est l’usage médical.

C’est normal d’ailleurs que ce soit le cas, tant pour restreindre les dérives liées à la vocation de ce produit qui peut atterrir dans des filières douteuses, que pour les risques thérapeutiques liés à son utilisation.

CannTrust a ainsi été sommé de se conformer aux exigences relatives à sa licence de production et de vente, sans quoi l’entreprise ne pourra pas de nouveau reprendre les affaires. Pour le coup, la destruction concerne à la fois des plantes sur pied, mais également et, pour une plus grande partie, un stock de marijuana produit de manière illicite.

Rétablir la confiance de ses différents partenaires

Dans un communiqué de presse, le PDG par intérim de la boîte a déclaré que l’objectif de ce plan d’assainissement de la production est de “respecter et de dépasser les normes réglementaires de Health Canada (afin de) rétablir la confiance de notre principal organisme de réglementation, des investisseurs et des clients.”

Le retrait de la licence de CannTrust, survenue le 17 septembre dernier, fait suite à la découverte de milliers de kilogrammes de cannabis produits de manière contrevenante fin 2018 et début 2019 sur plusieurs sites.

Mots-clés marijuana