Cette équation va prédire si vous allez divorcer

Vous pensez être heureux en mariage, mais vous voulez tout de même savoir si une séparation ou un divorce n’est pas susceptible de venir entacher votre bonheur ? Pas de panique, il y a une équation pour ça !

Mettre l’amour en équation, voilà une initiative qui peut surprendre… ou même déranger. Et pourtant, c’est l’expérience à laquelle se sont livrés le chercheur en psychologie John Gottman et le professeur de mathématiques James Murray.

La photo d'un couple séparé
Image par Victoria_Borodinova de Pixabay

Une expérience qui, comme souvent en matière de sciences, repose sur une étude menée auprès de plusieurs volontaires.

Une équation reposant sur une étude

Les chercheurs ont donc rassemblé des couples vivant ensemble depuis plusieurs années, puis ils les ont filmés en train de se disputer.

Pourquoi choisir ce moment précis ? Pour une raison assez simple. Si vous avez trouvé l’âme soeur et si vous vivez avec elle depuis quelques années, alors vous savez sans doute que les disputes sont courantes. Elles font même partie intégrante de la relation amoureuse, puisqu’elles permettent aux couples de régler les problèmes qui peuvent les opposer avant que ces derniers ne deviennent trop insolubles.

Toutefois, dans certains cas, ils arrivent que ces mêmes disputes ne se règlent pas et qu’elles ne débouchent pas sur une solution. Dans ce cas, chaque parti continue de camper sur ses propres positions, ce qui peut entraîner à terme un éloignement sentimental. Et donc conduire ce fameux couple vers la rupture.

A lire aussi : L’équation de Drake utilisée pour prédire la propagation de la Covid-19

Poser les disputes en équation

Nos chercheurs, donc, ont analysé ces disputes en se focalisant sur certains points comme la fréquence cardiaque ou la tension artérielle des participants, leurs expressions faciales, ou même la manière dont ils se disputaient – plus précisément s’ils faisaient preuve d’ouverture, s’ils montraient de la colère, de la prétention ou encore s’ils tentaient de prendre les choses avec humour.

A partir de ces données, les chercheurs ont allié leur expertise afin de déterminer le déroulement de la dispute, et son issue probable. Ce qui a finalement débouché sur cette équation :

Wt+1= w + RwWt+ IHM (Ht)

A lire aussi : Facebook a trouvé une nouvelle manière de résoudre des équations mathématiques avancées

Les détails de l’équation

Magnifique, non ? Certes, mais rassurez-vous, car nous n’allons pas vous laisser comme ça.

Voici en effet la signification de chacun des éléments qui la constitue :

  • Wt+1 : représenta la positivité ou la négativité du prochain commentaire de la femme dans la dispute ;
  • w : représente l’humeur générale de la femme ;
  • RwWt : représente l’humeur de la femme par rapport à son mari ;
  • IHM : représente l’influence de son mari ;
  • (Ht) : représente l’action la plus récente du mari ;

Certains éléments laissent bien entendu songeurs, comme le fait que l’équation tourne beaucoup (trop) autour de la femme. Elle laisse en effet penser, à tort, que cette dernière occupe une place centrale dans la dispute. Sans parler évidemment du fait que tous les couples ne sont pas nécessairement composés d’un homme et d’une femme.

A lire aussi : 42 : l’équation résolue par deux chercheurs du MIT et de l’Université de Bristol

Des travaux qui enfoncent une porte ouverte ?

Cela étant, les chercheurs donnent quelques éléments de réponse dans leurs travaux et ils expliquent ainsi que leur équation repose principalement sur un état d’esprit.

Une dispute, quelle qu’elle soit, dépend moins de son objet que de sa forme. Si les deux partis font preuve d’ouverture ou d’humour, son issue sera logiquement moins négative que s’ils se replient sur eux-mêmes ou se montrent agressifs. Sachant bien entendu que les émotions ou actions de l’un influent directement sur la réponse émotionnelle de l’autre.

C’est un peu le principe des cercles vertueux. Si l’un des deux membres du couple fait preuve d’humour, par exemple, alors l’autre aura moins tendance à se mettre en colère ou à se comporter de manière inappropriée. Ce qui aura du même coup pour effet d’apaiser les tensions progressivement.

A lire aussi : Des physiciens italiens ont tenté de calculer l’équation pour une pizza parfaite

Une histoire de sentiments, de postures et d’amplification

Si cette étude donne, bien entendu, l’impression d’enfoncer un peu des portes ouvertes, elle n’est pas inintéressante pour autant. En réalité, en partant de cette équation, les chercheurs ont également réalisé qu’il existait un seuil à partir duquel la discussion et l’échange ne sont plus possibles.

Et donc un seuil qui peut être dangereux pour le couple et conduire à une séparation ou un divorce.