Cette île du Pacifique pourrait nous aider à mieux comprendre Mars

Le mystère du développement de la vie sur la planète Mars pourrait bien être élucidé grâce à l’étude de l’ile volcanique de Hunga Tonga Hunga Ha’apai, considérée comme la plus jeune ile au monde. Selon la NASA, cette ile située à l’est de l’Australie possède des caractéristiques similaires à certaines iles présentent sur Mars.

Dans un communiqué publié le 13 décembre 2017, l’agence spatiale américaine a expliqué les raisons qui l’ont poussé a mené cette étude sur l’ile de Hunga Tonga Hunga Ha’apai : « Ce genre d’île pourrait avoir existé sur Mars il y a deux ou trois milliards d’années, des lacs et des petites mers comblant les dépressions, des plans d’eau persistants. »

Mars habitable

Pour comprendre le développement de cette ile dans les archipels de la Tonga, la NASA a suivi de près son évolution depuis sa formation via satellite.

Une ile volcanique née en 2014

L’ile de Hunga Tonga Hunga Ha’apai est le fruit d’une éruption volcanique qui a eu lieu entre la fin 2014 et le début de l’année 2015. Lors de son apparition causée par l’expulsion de gigantesques roches et de cendres, les chercheurs avaient estimé que cette ile ne survivrait que quelques mois.

Au départ, celle-ci ne mesurait qu’un kilomètre de large sur deux kilomètres de long. Actuellement, la NASA prévoit que cette île survivra entre six à trente ans. Cela laissera assez de temps aux scientifiques pour mener des études plus approfondies sur cette formation.

Une similarité avec la planète Mars

D’après le chercheur de la NASA, Jim Garvin, des formations similaires à l’ile de Hunga Tonga Hunga Ha’apai était présente sur Mars. Selon lui, plusieurs îles volcaniques entourées d’eau de ce genre existaient sur la planète.

Les études menées par la NASA sur ces lieux pourront lever le voile sur le développement de la vie sur Mars, car ces îles volcaniques sont de vraies mines d’or qui permettent de rechercher des traces de vie. Elles pourront donc aider les scientifiques dans la compréhension et la recherche des traces de vie sur la planète rouge.

Pour l’instant, il faudra encore patienter durant un certain temps avant de connaitre les résultats de ces études.

Mots-clés mars