Cette photographe prend des photos intimes avec des étrangers rencontrés sur Tinder

Marie Hyld, une photographe de 24 ans se démarque par ses clichés empreints de tendresse et de réalisme. Récemment, elle s’est lancée dans un nouveau projet assez sulfureux, un projet baptisé Lifeconstruction.

Ce dernier se base sur des mises en scène axées sur la vie quotidienne des couples hétérosexuels ou homosexuels. Aussi, Marie simule des relations sérieuses avec de parfaits étrangers et le résultat ne manque pas d’intérêt.

Lifeconstruction : image 1

Les personnes avec qui la jeune femme se prend en photo ont toutes été rencontrées quelques instants avant les prises. La photographe voulait rencontrer des utilisateurs de Tinder et les photographier en mimant des scènes propres à de véritables couples.

Le fameux projet a séduit le public et beaucoup s’y sont prêtés au jeu. Petite précision, Marie a rencontré son petit ami sur Tinder, il y quatre ans de cela.

Une expérience loufoque

D’après la photographe, son projet est assez loufoque, mais il est légitime, car selon elle « nous ne prenons plus le temps d’interagir avec notre conjoint. »

Bien entendu, Marie ne planifie pas son programme et elle participe ainsi au projet en fonction de sa motivation du moment. Il est même arrivé que les participants dépassent parfois les limites, car les scènes sont très intimes.

Cette expérience a permis à Marie de mieux explorer son « moi profond ». De plus, son compagnon lui donne une grande liberté et elle mène son projet à sa façon. À travers ses photos, elle dit que « Nous devrions oser tendre la main, créer de l’intimité et rechercher la profondeur avec les autres. » Face à l’attraction du monde virtuel, il est essentiel de trouver et d’apprécier des moments réels.

Des clichés époustouflants

Marie Hyld déborde de créativités et le fait savoir à travers ses photos. Ces dernières affichent des scènes du quotidien des couples, hétérosexuels ou homosexuels. Ainsi, vous pourrez y découvrir la passion entre deux êtres qu’ils soient du même sexe ou non. Après avoir parcouru ces chefs-d’œuvre, il est difficile de croire que les figurants sont de parfaits étrangers.

Avec ces clichés, Marie veut sensibiliser le public sur l’importance des contacts humains. Avec la routine et les réseaux sociaux, on ne prend plus la peine d’apprécier les moments furtifs du quotidien.

Ironie du sort, les photos prises par Marie Hyld sont précisément publiées sur un réseau social.

Mots-clés insolite