Cette Tesla Model S a sans doute sauvé la vie de son conducteur

Une Tesla Model S s’est arrêtée d’elle-même sur une route en Norvège après que son conducteur, ivre mort, se soit endormi au volant. Elle lui a sans doute sauvé la vie. A lui, mais aussi aux personnes qu’il aurait pu mettre en danger par sa conduite irresponsable.

Tesla, comme beaucoup de constructeurs désormais, propose aux conducteurs un système d’aide à la conduite très sophistiqué.

Le capot d'une Tesla
Crédits Afif Kusuma – Unsplash

Reposant sur un mélange de capteurs et de caméras, ce dernier permet aux véhicules de la marque de prendre le relai et de circuler de manière relativement autonome sur les grands axes.

Un homme endormi au volant d’une Tesla Model S

L’Autopilot est ainsi capable de garder le véhicule dans sa voie, mais aussi de moduler sa vitesse en fonction du trafic et des conditions de circulation.

Si ce dernier est très efficace, il n’a rien d’un pilote automatique. Pas encore du moins, puisque Tesla ambitionne à terme de rendre ses voitures totalement autonomes. La solution logicielle associée est d’ailleurs disponible en bêta depuis quelques semaines.

Mais revenons-en plutôt au sujet de cet article. Depuis le début de la semaine, une vidéo circule sur les réseaux sociaux. Tournée en Norvège, elle montre un chauffeur endormi écroulé sur le volant de sa Tesla Model S. Le véhicule poursuit sa route pendant un temps avant de ralentir progressivement pour s’immobiliser sur la route.

Sans surprise, la séquence a beaucoup tourné sur la toile et elle a déclenché de nombreuses réactions. Des réactions parfois amusées, parfois indignées.

Une enquête est en cours

De son côté, la police locale a publié un communiqué de presse sur la plateforme, par le biais de son compte personnel. Le message est écrit en norvégien, mais l’outil de traduction intégré à Twitter permet d’avoir une vague idée de son contenu.

Dans ce tweet, donc, la police explique que la Tesla Model S montrée dans la vidéo s’est arrêtée à l’entrée d’un tunnel et qu’elle était “conduite” par un jeune homme de 24 ans. Un jeune homme totalement ivre et qui a fermement nié avoir conduit. Bien sûr, l’enregistrement montre exactement le contraire.

Le message explique aussi que des échantillons ont été prélevés pour analyse. Le conducteur s’expose bien entendu à des poursuites. A noter que les autorités, de leur côté, ont été obligées de fermer le tunnel pour venir en aide au conducteur. Son permis de conduire a été confisqué.

Mots-clés tesla