Cette voiture électrique ne vous coûtera que 1 800 €

Si nous sommes beaucoup à vouloir passer à l’électrique, le prix de ces véhicules reste un véritable problème. Certains constructeurs cherchent cependant à démocratiser ces véhicules. C’est le cas de cette entreprise chinoise qui vient de lancer sur Alibaba une voiture électrique proposée à seulement 1 800 €.

L’electricKar K5 ne rivalisera bien entendu pas avec une Model 3 ou même avec une Ford Mach-e. Regal Raptor Motors, son constructeur, a en effet dû faire de nombreuses concessions pour atteindre ce prix de vente.

Une petite voiture électrique taillée pour la ville
Crédits Regal Raptor Motors Co

Le véhicule se rapproche ainsi plus d’un quadricycle que d’une berline. L’habitacle est donc assez petit et il ne pourra accueillir en tout et pour tout que deux personnes.

Une petite voiture électrique taillée pour la ville

En contrepartie, l’electricKar K5 sera aussi très compacte avec 2,2 mètres de longueur pour 1,09 mètre de large et un poids total de seulement 255 kg. Une (très) petite citadine qui a donc été pensée pour faciliter les déplacements à travers la ville, et qui aura le mérite de pouvoir se glisser dans des places très étroites.

Ce positionnement, on le ressent aussi du côté de la puissance. Le moteur électrique ne dépassera pas une puissance de 800 W et le véhicule ne pourra donc pas dépasser les 40 km/h. L’autonomie reste aussi limitée et elle n’excèdera pas les 66 kilomètres.

Ici, le constructeur a opté pour une batterie de 72 V avec une capacité de 2,7 kWh, une batterie qui aura besoin de 8 heures pour se charger complètement.

Une vitesse et une autonomie limitée

Le look de la voiture est assez original, avec de belles rondeurs et un petit côté rétro qui n’est pas déplaisant. Le constructeur a également doté le véhicule de deux pare-chocs renforcés à l’avant et à l’arrière pour éviter de mauvaises surprises.

Fondamentalement, donc, cette petite voiture électrique se rapproche davantage d’une Twizy ou d’une Citroën Ami, mais cela ne la rend pas moins pertinente pour autant. Beaucoup de trajets se font en effet à l’intérieur des villes, et opter pour des modèles électriques contribuerait à réduire la pollution dans les zones urbaines.

Si l’offre semble plutôt intéressante, il peut en revanche être utile de noter que l’electricKar K5 ne se destine pour le moment qu’au marché chinois. Elle n’a d’ailleurs pas été homologuée pour nos routes, ce qui risque de lui compliquer la vie.