Chala.la, le guide d’achat 2.0

Lorsqu’on souhaite acheter un nouveau produit, il n’est pas rare de s’appuyer sur les retours des autres consommateurs afin de déterminer si l’investissement est bien mérité. Et ça vaut pour n’importe quoi : une console de jeux, un ordinateur, un four micro-onde et ainsi de suite. Dans ce contexte, Chala.la ne manque pas d’intérêt puisque ce service s’impose comme un guide d’achat 2.0. Un guide d’achat résolument tourné vers les réseaux sociaux et qui propose, en outre, un bon nombre de fonctionnalités qui devraient ravir tous les internautes branchés.

Chala.la, le guide d'achat 2.0

L’inscription & l’assistant de démarrage

Pour s’inscrire sur Chala.la, c’est assez simple puisqu’on commence tout bonnement par s’identifier à l’aide de son compte Facebook. Bien sûr, si vous faites partie de ces internautes qui boycottent le célèbre réseau social, vous pourrez toujours passer par la création de compte traditionnelle si vous le désirez.

Ensuite, une fois que nous avons indiqué toutes nos données personnelles au service, Chala.la va nous proposer de sélectionner nos centres d’intérêt. Il suffira alors de cliquer sur les sujets qui nous intéressent. Pas mal de thèmes sont d’ailleurs proposés, on retrouvera tout ce qui touche à la petite enfance, les jeux, la mode, la culture, le high-tech ou même le sport, la maison et l’automobile. Une fois que tout est en ordre, on va pouvoir passer à la séquence suivante et commencer ainsi à suivre d’autres utilisateurs, des utilisateurs qui proviennent tout droit de notre compte Facebook, bien évidemment. Si on le désire, il est également possible d’inviter d’autres personnes mais ce n’est pas une obligation.

Après, nous nous retrouvons face à une page qui va nous permettre d’ajouter des produits à notre bibliothèque. Le service va automatiquement nous suggérer une liste de machins en fonction de nos centres d’intérêt et nous n’aurons alors plus qu’à cliquer sur les boutons correspondants pour indiquer si nous les avons, si nous les avons eu ou si nous les voulons.

Une fois le tout validé, on se retrouve face à son profil.

Chala.la, le guide d'achat 2.0

Le profil, une dimension très sociale

Autant le dire tout de suite, Chala.la joue vraiment la carte du social à tous les étages. Rien que le profil de l’utilisateur, pour commencer, ressemble un max à Twitter. C’est intéressant parce que les habitués des réseaux sociaux prendront très vite leurs marques. En revanche, pour les autres – comme Mme Michu – ça risque d’être un peu plus compliqué. On reviendra d’ailleurs sur ce point un peu plus bas. pour le reste, voilà un aperçu des fonctionnalités proposées par le service :

  • Publication de message : Possibilité de mettre à jour son statut, de s’exprimer sur ce que l’on est en train de faire, tout en mentionnant un autre utilisateur à l’aide de l’habituel « @ ».
  • Intégration d’une timeline : Pour suivre l’actualité de notre réseau, de nos produits ou bien de tous les autres utilisateurs du service. Un bon moyen de faire de nouvelles rencontres et de découvrir de nouvelles critiques.
  • Intégration de petites annonces : Afin de permettre aux utilisateurs de vendre et d’acheter des produits, le service intègre un système de petites annonces.
  • Accès au  top des produits : S’il est parfaitement possible de rechercher un produit en saisissant son nom dans le champ de recherche dédié à cet effet, on peut également accéder au top du mois, de la semaine ou du jour. En outre, on peut aussi aller fouiner dans les différentes rubriques thématiques proposées.
  • Intégration d’un système de notifications : Très pratique, ce système nous permettra d’être tenu au courant lorsqu’un nouvel utilisateur commence à nous suivre ou lorsque quelqu’un commente l’un de nos produits.
  • Intégration d’une bibliothèque personnelle : Où l’on trouvera tous les produits ajoutés par n’importe quel utilisateur, y compris par nous-mêmes.
  • Intégration de listes : Qui nous permettront de regrouper les produits de notre choix dans une liste thématique, très pratique pour mettre en avant une liste de cadeaux par exemple.

J’oublie très certainement quelques trucs, mais voilà en gros ce que propose Chala.la. Question réalisation, rien à dire, l’interface du service est agréable, intuitive et on trouve facilement ce que l’on cherche. Le côté social est indéniablement un peu puisque cela nous permettra de discuter avec d’autres passionnés et donc de rêver ensemble à tous ces produits inaccessibles. Mais après, la question, c’est de savoir si un service tel que celui-ci a vraiment de l’avenir…

Chala.la, le guide d'achat 2.0

Quel avenir ?

Ca c’est de la transition, hein ? Mais il n’empêche que lorsqu’un nouveau service web apparaît, c’est finalement la première question qui nous vient à l’esprit quand on commence à le tester. Et là, je vous avoue que je me pose quand même pas mal de questions. Pas au niveau du service en lui-même – il est vraiment très réussi – mais plutôt au niveau de l’impact qu’il aura auprès des internautes.

Prenons le grand public pour commencer. L’internaute lambda, celui qui ne poke pas, celui qui n’a pas de followers et qui n’a jamais, vraiment jamais, trainé sur les newsgroups. Forcément, quand il va se retrouver face à Chala.la, il risque de ne pas comprendre grand chose. Pire, plutôt que d’aller sur un service dédié, il préfèrera s’appuyer sur sa boutique en ligne préférée et sur les commentaires publiés sur la page qui va bien. La solution pour Chala.la, ce serait donc d’exporter sa plateforme au travers d’un widget et de négocier ensuite des partenariats avec les plus grandes boutiques du web. Des boutiques qui ne joueront pas forcément le jeu, d’ailleurs, préférant gérer ce genre de choses en interne.

Et les Geeks dans cette histoire ? Oui, c’est vrai que les Geeks seront sans aucun doute plus intéressés par le service que le grand public. Mais le truc qu’il faut savoir, quand même, c’est que les Geeks utilisent quotidiennement un très petit nombre de plateformes dites sociales. Pourquoi ? Parce que le terrible combo Twitter / Facebook / Google+ leur prend déjà pas mal de temps. Or quoi qu’il arrive, dans une journée, tu n’as que 24 heures et tu es donc obligé de faire un choix.

J’espère me tromper, naturellement, mais je pense que Chala.la va avoir beaucoup de mal à tirer son épingle du jeu. Et vous, qu’en pensez-vous ?

Merci à Philippe pour l’info, et pour son petit mail ! Tu manques à la blogosphère, grand.

Chala.la, le guide d'achat 2.0

Chala.la, le guide d'achat 2.0

Chala.la, le guide d'achat 2.0

Chala.la, le guide d'achat 2.0