Chan Zuckerberg Initiative rachète Meta

Pour aider le milieu scientifique à combattre toute sorte de maladies, Mark Zuckerberg et sa femme ont fondé une association caritative, la Chan Zuckerberg Initiative. L’organisation vient récemment d’annoncer le rachat d’une société canadienne spécialisée en Intelligence artificielle, Meta. Si le montant de la transaction n’a pas été communiqué, l’association compte bien se servir des technologies de la start-up pour mieux informer la communauté scientifique.

Les informations fusent sur internet, il n’est pas toujours évident d’en faire le tri. Il peut arriver aussi de manquer un article, un communiqué ou même une étude scientifique. C’est à ce niveau que Meta intervient. Son rôle consiste à faire une veille qualifiée, instantanée et quantitative. Les scientifiques vont ainsi être mieux informés sur leur domaine d’activité.

Chan Zuckerberg Initiative

La Chan Zuckerberg Initiative vient de procéder à son premier rachat.

Le fondateur de Facebook a promis une aide de 3 milliards de dollars d’ici la prochaine décennie à Chan Zuckerberg Initiative. Visiblement, cela est utilisé à bon escient.

Gain de temps et d’efficacité

Connaitre ce qui marche et se fait ailleurs, découvrir les pratiques dominantes, apprendre des autres… est indispensable pour tout scientifique qui se respecte. Seulement, l’accès à ce genre d’informations n’est pas toujours aisé.

Pour en finir avec cette situation, l’intelligence artificielle développée par Meta se chargera de trouver l’information selon les critères de l’utilisateur.

La technologie est capable de détecter une quantité considérable d‘informations à une vitesse que l’homme ne pourra pas dépasser. Lors du repérage, elle est en mesure de faire des croisements pour déterminer une relation entre des articles, études, publications… Mieux encore, ces tâches se font en temps réel et le résultat des recherches est mis à disposition du milieu scientifique.

L’IA au service de la recherche

Lors de l’annonce de la transaction, Brian Pinkerton, directeur technique de Chan Zuckerberg Initiative, a précisé que : “Meta va aider les scientifiques à apprendre des découvertes des autres en temps réel, trouver des articles clés qui sont passés inaperçus, ou même prédire vers où s’oriente leur branche d’activité”.

L’intelligence artificielle trouve déjà quelques applications en milieu médical. Elle est par exemple utilisée pour aider les personnes à mobilité réduite. Elle peut également faire office d’assistant virtuel soit pour égayer les séniors et les enfants soit pour accéder à des services en ligne.

L’association caritative a donc trouvé une application tout aussi essentielle à l’IA : la recherche.

Mots-clés web