Chance est le premier chiot cloné à partir d’un chien mort depuis longtemps

Chance n’est pas un chiot comme les autres et c’est assez logique car il n’est pas né de façon naturelle. Enfin pas complètement du moins. En réalité, l’animal a été cloné à partir de l’ADN d’un autre chien. Il n’est pas le premier à avoir droit à un tel traitement mais sa situation est un peu particulière car le chien en question était mort depuis une quinzaine de jours.

Sooam Biotech est une entreprise installée en Corée du Sud et elle se positionne sur un marché assez spécifique. Elle propose effectivement à ses clients de cloner leur chien pour donner naissance à un animal parfaitement identique.

Chance Clonage

Chance revient de loin. Et encore, ce n’est rien de le dire.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, de nombreuses personnes ont tenté l’expérience et un milliardaire japonais a même signé un gros chèque en octobre dernier pour cloner son ancienne chienne.

Sooam Biotech a cloné plusieurs centaines de chiens à ce jour

Il n’est d’ailleurs pas le seul dans ce cas puisque l’entreprise aurait cloné plusieurs centaines de chiens durant ces derniers mois.

Cela ne devrait pas vous surprendre mais la société applique une procédure très stricte pour parvenir à ses fins. Pour pouvoir cloner son chien, il est ainsi impératif de respecter certains critères et l’animal doit notamment être vivant ou mort depuis moins de cinq jours.

La suite du processus est assez simple. Il faut prélever des échantillons de peau et les faire ensuite parvenir à Sooam Biotech pour que ses experts récupère le plus de cellules vivantes possibles.

Ils les mettent en suite en culture pendant une ou deux semaines.

Pendant ce temps, ils doivent prélever des cellules-oeufs dans les ovaires d’une chienne et enlever leur noyau dans la foulée pour le remplacer par une cellule issue du chien à cloner. Après, ils mettent le tout dans une machine qui va forcer les cellules à fusionner ensemble. Les cellules seront ensuite injectées dans une chienne porteuse et elle donnera naissance à un chiot correspondant à 100% à l’original.

L’entreprise maitrise bien le processus mais le taux de réussite ne dépasse pas les 40%.

Mais revenons-en plutôt au sujet de cet article.

Ils ont payé 100 000 $ pour faire cloner leur chien

Dylan a vécu pendant plusieurs années avec un couple anglais. Ils s’entendaient plutôt bien tous les trois mais le chien est malheureusement décédé d’une tumeur cérébrale. Laura et Richard ont essayé de l’accepter mais ils ne sont pas parvenus à faire leur deuil et ils ont donc demandé à Sooam Biotech de cloner leur animal.

Jusque là, rien d’anormal, mais il y a tout de même un détail intéressant dans l’histoire : Dylan était mort depuis une quinzaine de jours lorsqu’ils ont pris cette décision.

L’entreprise coréenne a tout de même décidé d’accéder à leur demande mais la première tentative s’est soldée par un échec. Ses experts ont donc prélevé des cellules dans l’abdomen de l’animal et ils sont parvenus à leurs fins. Chance est né quelques semaines plus tard et il ressemble comme deux gouttes d’eau à Dylan.

Amusant, mais ce n’est pas fini car la chienne porteuse a aussi donné vie à une femelle, Ombre de son petit nom.

Il faut tout de même préciser que le couple anglais a du verser 100 000 $ à la société pour le clone de leur chien. Le clonage n’est clairement pas à la portée de tout le monde.

https://vine.co/v/iAP5qL1mqHH

Mots-clés clonage