Chandrayaan 2 est entré dans l’orbite de la Lune

Environ un mois après son lancement, le 22 juillet dernier, la sonde spatiale indienne Chandrayaan 2 est entrée en orbite lunaire le 20 août (heure locale). Maintenant qu’elle est en orbite, la prochaine étape pour Chandrayaan 2 sera de tenter un atterrissage sur la Lune le 7 septembre prochain.

La manœuvre qui a amené Chandrayaan 2 à se placer en orbite autour de la Lune a été l’une des parties les plus délicates de sa mission, rapporte l’AFP. Il fallait en effet que la sonde s’approche de son orbite à la vitesse parfaite. Un peu trop vite et l’attraction gravitationnelle de la Lune n’aurait pas suffi à stabiliser le vaisseau, celui-ci aurait alors été projeté dans le vide spatial.

JAXA Lune

Crédits Pixabay

Une étape cruciale de franchie par la sonde Chandrayaan 2

Et si l’approche avait été trop lente, l’appareil aurait été entraîné dans un atterrissage forcé sur la Lune, et le crash aurait alors été inévitable. 

“La vitesse d’approche doit être juste et l’altitude au-dessus de la lune précise. Même une petite erreur aurait fait échouer la mission”, a déclaré le chef de l’Indian Space Research Organisation (ISRO), Kailasavadivoo Sivan, dans un communiqué de presse.

Si la mission se poursuit comme prévu, l’Inde deviendra le quatrième pays à poser un engin spatial sur la Lune, après la Russie, les États-Unis et la Chine. Mais pour cela, la sonde indienne a encore une étape à franchir.

La prochaine étape pour la sonde Chandrayaan 2

Si tout se passe bien, un orbiteur se séparera de Chandrayaan 2, puis l’atterrisseur, qui contient à son bord un rover, se dirigera vers un emplacement proche du pôle sud de la lune. La manœuvre d’atterrissage est prévue pour le 7 septembre prochain.

L’ISRO a choisi de poser la sonde spatiale près du pôle sud de la Lune notamment sur la base des conclusions de la mission précédente (Chandrayaan 1), qui portait l’instrument qui a repéré de l’eau gelée dans des cratères ombragés en permanence près du pôle sud de la Lune. Chandrayaan 1 était entré en orbite lunaire en 2008. L’Inde a donc entrepris cette deuxième mission, en ajoutant cette fois une composante capable de se poser sur la surface lunaire, pour donner suite à cette découverte.

Un atterrissage réussi de Chandrayaan 2 maintiendrait l’Inde sur la bonne voie pour son objectif qui est de lancer une mission avec équipage d’ici 2022 et de réaliser un atterrissage sur Mars selon un calendrier non encore divulgué.

Mots-clés chandrayaan 2lune