Changement climatique, un glacier des Alpes italiennes menace de s’effondrer

Le changement climatique continue de faire des victimes chez les glaciers. Après le Groenland, le glacier d’Okjökull en Islande et celui de Pizol en Suisse, c’est au tour du glacier de Planpincieux, dans les Alpes italiennes, d’être menacé par le réchauffement du climat.

Mercredi 25 septembre, les scientifiques chargés de veiller sur « l’état de santé » du glacier Planpincieux, sur la montagne des Grandes Jorasses, ont en effet tiré la sonnette d’alarme.

Ils ont rapporté que le glacier menaçait de s’effondrer d’un instant à l’autre. Il s’agit d’une menace vraiment sérieuse, car ce possible effondrement concerne près de neuf millions de cubes de glace qui pourraient causer des dégâts humains importants. Les autorités sont d’ailleurs en état d’alerte et ont coupé plusieurs routes alpines afin de protéger la population.

Le glacier Planpincieux fond comme neige au soleil

Le glacier Planpincieux présente la particularité d’être suspendu au-dessus d’une vallée escarpée sur le versant italien du massif du Mont Blanc. Longtemps soutenu par un autre glacier, ce dernier a considérablement fondu à cause du réchauffement climatique. Depuis, quelques morceaux du glacier Planpincieux se sont déjà détachés et ont dégringolé dans la vallée.

Pour ce qui est des neuf millions de cubes de glace, les chercheurs ne savent pas quand exactement ils risquent de s’effondrer, mais ils soutiennent que la menace est bien réelle, mais aussi que les risques d’avalanche ne sont également pas à exclure.

La situation est critique pour les habitants qui vivent aux alentours du glacier Planpincieux, mais aussi pour les alpinistes et les randonneurs qui affectionnent particulièrement les lieux… et qui devront peut-être dire adieu au glacier pour toujours.

Les glaciers à travers le monde se meurent  

On les croyait indestructibles, mais le réchauffement du climat pourrait bien faire disparaître les glaciers à tout jamais. Il n’y a pas que dans les Alpes que ça chauffe. « De nombreux autres glaciers des Andes et de l’Himalaya disparaissent également », a indiqué Benjamin Orlove, co-directeur du programme Climat et société de Columbia et auteur principal d’un rapport historique sur les océans, ajoutant que « les glaciers sont très sensibles à la hausse des températures. Bien que les neiges d’hiver fondent rapidement une fois que le printemps est complètement arrivé, les glaciers des dernières périodes plus fraîches fondent également rapidement. »

Pour Orlove, la situation est d’autant plus grave, car la fonte des glaciers entraîne irrémédiablement l’augmentation du niveau des océans. Dans son rapport sur les océans, le chercheur a indiqué que la fonte des glaciers situés en périphérie du Groenland et de l’Antarctique a fait grimper le niveau de la mer d’un tiers entre 2006 et 2015. De quoi faire trembler les habitants des îles et des villes côtières.