L’histoire de Charlie, le poisson-chat robot espion de la CIA

La CIA a toujours été en avance sur son temps. L’agence de renseignement américaine est notamment connue pour faire appel à des technologies de pointe. Et cela ne date pas d’hier. Beaucoup l’ignorent, mais la CIA a fait appel à des robots animaux par le passé pour effectuer des missions d’espionnage.

Par exemple, on sait qu’elle s’est servie d’un robot libellule dans les années 1970. Cette machine devait écouter des conversations secrètes pour le compte de la CIA. On sait aussi que l’agence a déjà utilisé un poisson-chat robot dans les années 1990.

Crédits Pixabay

Il s’appelait Charlie, mesurait 61 cm de long et devait prélever des échantillons d’eau pour la CIA. Aujourd’hui, nous allons vous raconter son histoire.

Un poisson-chat qui intrigue

Charlie est le fruit du travail de la Defense Advanced Research Projects Agency (DARPA). À l’époque, l’existence de ce poisson-chat robot avait été tenue secrète par la CIA. Maintenant, on sait qu’il était équipé d’une technologie de pointe qui lui permettait notamment de se déplacer rapidement, d’aller en profondeur et d’avoir une grande précision de navigation.

L’agence de renseignement est restée assez mystérieuse sur les principales caractéristiques de Charlie. Des sources ont rapporté qu’il était doté d’une coque pressurisée, d’un système de ballast et d’un dispositif de communication. Un système de propulsion situé dans sa queue lui permettait de se déplacer.

A lire aussi : Passez à Windows 10 pour moins de 8 €

Un robot qui s’est aventuré en Corée du Nord

Charlie a été amené à effectuer des missions d’espionnage pour la CIA. Jusqu’à maintenant, personne ne sait en quoi elles consistaient exactement. Les dossiers concernant les missions réalisées par Charlie sont encore classés secrets par la CIA. Certaines rumeurs suggèrent que ce poisson-chat robot s’est déjà aventuré en Corée du Nord. Cette information est bien sûr à prendre avec des pincettes.

Charlie n’est pas le premier robot à faire des missions d’espionnage pour le compte de la CIA. La DARPA est aussi à l’origine d’un robot-serpent qui a servi d’éclaireur en milieu hostile, mais pas que. Elle a également développé un petit drone reprenant la forme d’un oiseau-mouche. Il a été conçu en collaboration avec la société AeroVironment. D’après certaines sources, ce dispositif a été créé pour espionner la population.

Il se peut que d’autres robots de ce genre aient été développés par la CIA au cours de ces dernières années sans qu’on le sache.

Mots-clés cia