ChatGPT : le chabot d’OpenAI oblige Google à revoir toute sa stratégie

À moins d’avoir émigré sur une autre planète ces derniers mois, vous avez certainement déjà entendu parler de ChatGPT. Le succès planétaire qu’a connu cet outil fut fulgurant au point où les professionnels de plusieurs secteurs en sont à craindre pour leur travail.

Google

Et visiblement, ils ne sont pas les seuls puisque même Google y voit une menace sérieuse pour son fonds de commerce. L’information a été révélée par le New York Times qui nous fait comprendre que le géant de la Tech réfléchit sérieusement autour de la réponse à apporter à ChatGPT. Après avoir été longtemps réticente vis-à-vis de l’IA, la firme de Mountain View veut désormais accélérer ses projets ayant un lien avec l’Intelligence Artificielle.

Google fait dorénavant de l’IA un domaine de première importance

À quelque chose malheur est bon… Il a fallu l’arrivée de ChatGPT pour que Google revoie son approche sur l’intelligence artificielle. La firme semble en effet plus que jamais prête à accélérer ses projets de développement après avoir longtemps déclaré que « le fait d’aller trop vite pour la déployer pourrait nuire à la réputation de l’entreprise ».

Et Google a les moyens pour mener à bien sa nouvelle politique. Elle reste l’une des entreprises les plus avancées en matière de recherche sur l’IA. Son application AI Test Kitchen par exemple donne accès à des outils de génération d’images et de textes similaires à DALL-E ainsi qu’à ChatGPT. Mieux, en 2021, lors d’une démonstration privée, la société avait présenté plusieurs de ses produits IA qui n’avaient rien à envier à ChatGPT.

Mais à présent, Google craint pour son leadership face à Open IA et ses outils. Selon des rapports du New York Times, Google prévoit faire la démonstration d’une version de son moteur de recherche avec des fonctionnalités de chatbot cette année. La date prévue pour cette démonstration n’est pas encore connue. La société envisage aussi de dévoiler plus de 20 projets alimentés par l’intelligence artificielle. Elle pourra compter sur ses deux fondateurs, Larry Page et Sergey Brin, qui n’ont pas hésité à appuyer la nouvelle stratégie adoptée par les dirigeants actuels.

À LIRE AUSSI : Comment utiliser ChatGPT avec Google ?

D’autres projets sont prévus chez Google, annonce le NY Times

En attendant la démonstration d’une version sous forme de chatbot de son moteur de recherche, Google devrait s’atteler, selon le New York Times, à lancer d’autres projets. Le géant de la technologie devrait notamment profiter de l’événement annuel I/O en mai, pour communiquer autour de ses autres projets. Le média indique que la société travaille à l’accélération des processus d’examen qui sont censés vérifier si la technologie fonctionne de manière équitable et éthique. Les nouveaux produits mentionnés concernent entre autres :

  • un studio de génération d’images qui « crée et édite des images » ;
  • une application pour tester des prototypes de produits ;
  • et un ensemble d’outils que d’autres entreprises peuvent utiliser pour créer des prototypes d’IA à partir d’une fenêtre de navigateur appelée MakerSuite.

L’entreprise travaille aussi sur un outil de génération de code appelé PaLM-Coder 2, similaire au logiciel GitHub Copilot de Microsoft, ainsi que sur un autre outil d’aide à la création d’applications pour smartphones appelé Colab + Android Studio. Avec autant de projets, Google devrait rapidement faire parler d’elle, après avoir adopté une attitude un peu fébrile vis-à-vis de ses produits IA.

Source : The Verge

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.