Chicxulub : l’astéroïde qui a tué les dinosaures aurait transformé la roche en liquide

Il y a environ 66 millions d’années, la Terre a été violemment heurtée par un astéroïde de près de 10 kilomètres de diamètre, causant l’extinction des dinosaures. L’impact a laissé un énorme cratère de plus de 185 kilomètres de large et de plusieurs kilomètres de profondeur.

Mais la forme bizarre de ce cratère a toujours intrigué les scientifiques. Une nouvelle étude a permis d’apporter une réponse pour le moins surprenante à cette énigme.

Météorite Russie

Des vibrations qui font couler les astéroïdes

L’impact laissé par l’astéroïde qui a tué les dinosaures se trouve à Chicxulub Puerto dans la péninsule du Yucatán au Mexique. Il s’agit du cratère de Chicxulub qui est le cratère d’impact géant le mieux préservé sur Terre.

En frappant la Terre, l’astéroïde a poussé la croûte rocheuse vers le haut, formant une chaîne de montagnes qui s’est ensuite effondrée pour créer un étrange anneau de pics de 192 kilomètres de diamètre. Mais la façon dont tout cela s’est produit fait depuis longtemps l’objet de débats. Toutefois, une nouvelle étude semble avoir trouvé la solution à l’énigme.

L’étude publiée dans la revue Nature montre que la structure du cratère de Chicxulub est due à des vibrations extrêmement fortes dans la Terre qui ont fait fondre la roche, la faisant couler comme du liquide pendant quelques minutes cruciales après l’impact.

En s’écrasant sur le sol, un astéroïde laisse un cratère de la forme d’une cuvette, ce qui est normal. Mais si l’astéroïde est assez grand, le cratère résultant peut atteindre plus de 30 kilomètres de profondeur. Il devient alors instable et s’effondre.

La fluidisation acoustique

“Pendant un court laps de temps, la roche brisée se comporte comme un liquide”, explique Jay Melosh, professeur de sciences de la Terre, de l’atmosphère et des planètes à l’Université Purdue dans le comté de Tippecanoe (Indiana) aux États-Unis. “Beaucoup de théories ont été proposées pour expliquer le mécanisme derrière cette fluidisation, et nous savons maintenant que ce sont de très fortes vibrations qui secouent suffisamment la roche pour qu’elle puisse s’écouler.”

Ce mécanisme est appelé la “fluidisation acoustique”, et c’est elle qui permet à l’anneau de montagnes au centre du cratère de se former en quelques minutes seulement après l’impact de l’astéroïde.

Une étude très révélatrice

Pour arriver à cette conclusion, l’International Ocean Discovery Program (un groupe faisant partie du Programme scientifique international de forages continentaux) a dû forer pour prélever des échantillons de roches brisées et en partie fondues par l’impact de l’astéroïde qui a exterminé les dinosaures. En examinant les zones de fracture et les motifs dans le noyau, les chercheurs ont découvert une évolution de la séquence de vibration qui a pu permettre aux débris de roche de s’écouler comme du liquide.

“Ces découvertes nous aident à comprendre comment les cratères d’impact s’effondrent et comment de grandes masses de roche se comportent comme des fluides dans d’autres circonstances, telles que des glissements de terrain et des tremblements de terre”, a déclaré le professeur Melosh.

Mots-clés astéroïdes