La Chine est désormais détentrice du supercalculateur le plus puissant

Alors que le record appartenait depuis des années aux Etats-Unis, la Chine vient de passer première puissance informatique au monde en détenant le plus grand nombre de supercalculateurs, ainsi que le plus puissant de ces ordinateurs de tous les superlatifs.

C’est en effet grâce au « Sunway TaihuLight » que la Chine passe un véritable cap dans le domaine. Ce supercalculateur est le plus performant du globe, et il est chinois de la carlingue aux processeurs. Le monstre affiche une puissance de calcul qui donne littéralement le vertige, avec plus de 93 millions de milliards de calculs par seconde, rendus possibles grâce aux plus de 40.000 processeurs qui l’animent.

Sunway TaihuLight

Voici le Sunway TaihuLight, le supercalculateur le plus performant au monde

Situé à Wuxi, une ville de l’est de la Chine proche de Shangai, le Sunway TaihuLight (conçu par une société d’État, nommée Shanghai High Performance IC Center) est donc l’ordinateur le plus performant au monde.

Il devance tous ses pairs de loin avec une puissance de 93 pétaflops, soit trois fois plus que l’ancien détenteur du titre – le Tianhe-2 – lui aussi chinois.

Une machine d’exception

Le Sunway TaihuLight est une machine d’exception, et ce pour plusieurs raisons. En premier lieux il est 100% chinois, même au niveau de ses processeurs qui sont au nombre de 40 960. Des CPUs ShenWei -et non Intel comme c’est souvent le cas – comportant chacun 260 cœurs.

D’autre part, sa puissance de calcul est telle qu’elle égale celle des cinq supercalculateurs qui le suivent dans le classement réalisé par le site top500.org.

Ce site, spécialisé dans l’évaluation de ces ordinateurs de l’extrême a par ailleurs estimé que sa consommation d’énergie était « excellente » pour une machine de ce gabarit. Il consomme en effet 6 gigaflops/watt, soit moins que le Tianhe-2, pourtant trois fois moins performant.

La Chine première puissance informatique au monde

Notons que le Sunway TaihuLight est loin d’être le seul supercalculateur que la Chine possède puisqu’elle est passée en tête des nations détentrices de ces super-machines avec 167 d’entre elles mentionnés dans le classement de top500.org contre 165 du côté américain.

Mais où en est la France sur ce secteur ? Eh bien force est de constater que même si l’on ne rivalise pas avec les chinois, nos supercalculateurs sont également classés parmi les plus performants au monde.

Du moins pour certains comme « Pangea », machine exploitée par Total, qui occupe la 11e place du classement mondial et dont le triplement de sa puissance lui aura permis ces 6 derniers mois de gagner 21 places.