Chine : La ville de Wuhan est mise en quarantaine afin de contenir l’infection à coronavirus

Si le gouvernement américain et les autres pays ont dernièrement pris des mesures, comme le dépistage des passagers (surtout ceux venant de la Chine) dans les aéroports pour éviter d’accueillir des porteurs du fameux virus mortel, la Chine vient, elle aussi de faire le nécessaire.

Ainsi, plus d’avions, de trains, ni de bus pour les habitants de Wuhan en Chine, la ville où est apparu le coronavirus 2019-nCoV. Aucun habitant ne peut désormais en sortir sans raison valable. La ville de Wuhan est, en effet, mise en quarantaine par le gouvernement chinois depuis jeudi, tôt dans la matinée, afin de circonscrire la propagation du virus.

Crédits Pixabay

Face à cette mesure gouvernementale qui ne fait que commencer, les habitants de Wuhan se précipitent dans les magasins de la ville pour acheter de la nourriture, du carburant, et même des masques pharmaceutiques, entraînant une sorte de crise socio-économique dans la ville.

Une mesure « sans précédent » selon l’OMS

En raison de la quarantaine mise en place, plus de onze millions de personnes sont ainsi aujourd’hui bloquées à Wuhan. Les aéroports, les gares et toutes les routes sont surveillés par des agents de la sécurité publique depuis jeudi matin, début de la mise en place des mesures de confinement.

Selon le représentant de l’Organisation Mondiale de la Santé en Chine, Gauden Galea : « Le bouclage de Wuhan est une étape extraordinaire ». Une telle mesure est nouvelle et son efficacité reste un mystère, mais les impacts sociaux et économiques seront inévitables pour les habitants.

Il faut noter que deux autres villes voisines, Huanggang et Ezhou, sont aussi concernées par la mesure, ce qui porte à environ 19 millions le nombre de personnes bloquées dans les trois villes.

Le pire est que, jusque-là, aucun traitement ne permet de remédier à ce virus qui a fait jusqu’à présent 17 morts et plus de 570 infectés. D’autant que, selon les chercheurs, ce virus serait en train de muter, ce qui le rendrait encore plus imprévisible.

Une ville en prise à la panique

Les habitants de Wuhan se plaignent, en effet, non seulement de la rupture des stocks de nourritures dans les magasins, mais également de la hausse des prix. La queue est désormais partout, dans les supermarchés, dans les stations-services et les pharmacies.

Cela est en quelque sorte dû à une vague de panique associée à la peur d’être contaminé. Les gens préfèrent s’enfermer chez eux car on ne sait jamais, « les personnes infectées peuvent être juste à côté de vous », a déclaré un enseignant de Wuhan cité par Business Insider.

Les autorités de Wuhan disent que les gens n’ont aucune raison de paniquer car « les réserves de nourritures, de médicaments et d’autres fournitures sont satisfaisantes ».

Mais le mal est fait, c’est un risque à prendre pour de telles mesures et on attend de voir dans comment la situation va évoluer à Wuhan dans les prochains jours.

Mots-clés chinesanté