Chine : le premier empereur était à la recherche de l’élixir d’immortalité

Le premier empereur de l’empire de Chine, Qin Shi Huang (v. 259 – 210 av. J.-C.), est connu pour de nombreuses choses, dont les 8 000 soldats de terre cuite classés au patrimoine mondial de l’humanité.

Mais ce qu’on ignorait jusqu’ici, c’est que l’empereur avait aussi mené une croisade intensive pour avoir la vie éternelle et avait ordonné pour cela une recherche nationale pour trouver un élixir d’immortalité.

Morts Horribles

Une quête massive pour trouver une potion d’immortalité

L’analyse de 36.000 tablettes de bois récemment découvertes a permis de révéler que le premier empereur de Chine, créateur de la célèbre armée de terre cuite de 8000 pièces, était obsédé par l’idée d’immortalité et avait commandé une recherche massive d’une fontaine de Jouvence. Dans la crainte constante de la mort et de l’assassinat, Qin Shi Huang n’aurait jamais dormi dans la même pièce de son palais deux nuits de suite. Selon le chercheur Zhang Chunlong de l’institut provincial d’archéologie, l’ordre de l’empereur avait atteint même les régions frontalières et les villages reculés de l’empire.

Les tablettes de bois ont également révélé les réponses des autorités locales quant à la progression de la quête. Le village de Duxiang, par exemple, a signifié à l’empereur qu’il n’avait pas encore découvert un élixir miraculeux, mais que la recherche se poursuivait, tandis que le village de Langya pensait qu’une herbe récoltée dans une montagne locale pouvait avoir l’effet escompté.

Un poison mortel au lieu d’un élixir d’immortalité

Les 36 000 lattes de bois, qui datent de deux siècles avant Jésus-Christ, sont reliées entre elles par des cordes et ont été trouvées par des archéologues au fond d’un puits dans la province centrale du Hunan en 2002. Elles comportent plus de 200 000 caractères chinois calligraphiés verticalement. L’écriture sur ces tablettes de bois était le moyen d’écriture le plus courant en Chine avant l’apparition du papier au début du premier millénaire.

Après des siècles de guerre, l’empereur Qin Shi Huang devint le premier dirigeant d’une Chine unifiée et le créateur de l’immense mausolée souterrain de la province septentrionale du Shaanxi, découvert en 1974, et qui abrite 8000 soldats de terre cuite sensés protéger l’empereur dans l’au-delà.

Qin Shi Huang a régné pendant 11 ans et est mort à l’âge de 49 ans en 210 av. J.-C., empoisonné ironiquement en ingérant une des potions miraculeuses destinées à le rendre immortel.