Chine : les ventes de voitures sur le marché continuent de chuter

Cela fait maintenant 11 mois que l’on assiste à la baisse des ventes de voitures sur le marché chinois. Pourtant, ce dernier est considéré comme le plus grand marché au monde. Avec le ralentissement de l’économie, les consommateurs continuent de rester loin des showrooms automobiles.

Cette récession du marché automobile en Chine est ainsi considérée comme la pire depuis une génération.

Crédits Pixabay

Dans cette crise, les constructeurs locaux sont les plus touchés. Ceux-ci ont pourtant investi des milliards de dollars dans l’espoir de voir la croissance du marché. D’après Cui Dongshu, secrétaire général du groupe d’industriels chinois, il y a peu d’espoir de voir des signes positifs pendant le premier semestre de cette année.

Cette crise est également alimentée par la baisse de la demande de voitures en Europe et en Amérique du Nord. Les États-Unis surtout ont porté un coup dur en augmentant récemment les droits de douane sur plus de 200 milliards de dollars de marchandises en provenance de la Chine.

Que disent les chiffres ?

La China Passenger Car Association a annoncé une diminution de 16,6 % sur les ventes au détail de Berlines, de véhicules utilitaires et de mini-fourgonnettes en avril dernier. Cette chute intervient après une baisse de 12 % en mars et de 18,5 % en février.

En ce qui concerne les marques, toujours en avril, la société chinoise Geely Automobile Holdings Ltd. a enregistré une baisse de 19 %. Great Wall Motor Co. a vu ses ventes augmenter de 2,5 % seulement. La société Nissan Motor Co. affiche quant à elle une diminution de 2,9 %, et Jaguar Land Rover une chute de 46 %.

Les marques internationales dominent

Paradoxalement, dans le marché chinois qui ne cesse de rétrécir, ce sont les grands fabricants mondiaux avec une marque bien établie qui ont le meilleur résultat. Ils ont en effet de plus en plus d’acheteurs dans les grandes villes, contrairement aux marques plus modestes qui intéressent plus les consommateurs dans les zones rurales.

Ainsi, les leaders du marché sont actuellement Volkswagen AG, Honda Motor Co., et Toyota Motor Corp. qui sont tous des marques étrangères.  Les marques premium BMW et Mercedes ont aussi gagné du terrain au premier trimestre. On assiste alors à une domination des marques internationales. Avec cette tendance, les dirigeants des entreprises chinoises se préparent à voir la fin des constructeurs les moins performants.

Pour aider le marché chinois de l’automobile à rebondir, les constructeurs comptent sur le gouvernement pour mettre en place des mesures d’incitation à la consommation. La question est de savoir si celles-ci suffiront à faire redémarrer le plus grand marché du monde.

Mots-clés chine