Chine : les voitures Tesla vont être exemptées de la taxe d’achat de 10%

Le vendredi 30 août dernier, le Ministère de l’Industrie et de la Technologie de l’Information (MIIT) de la Chine a déclaré que l’État chinois allait exempter la compagnie Tesla Inc. de la taxe d’achat de 10%.

Cette décision intervient à un moment où la Chine et les États-Unis sont en pleine guerre commerciale.

Crédits Pixabay

Pour Tesla, la Chine fait partie des marchés les plus importants dans le monde. Cette exemption de 10% permettra ainsi de réduire le prix d’une voiture Tesla jusqu’à 99 000 yuans ou 13 957,82 dollars, comme l’a indiqué l’entreprise dans une publication sur son compte WeChat.

D’après un document posté par le MIIT sur son site web, 16 modèles de véhicules Tesla bénéficieront de ce plan d’exemption. Parmi eux, il y a les Model S, X et 3.

Aucune raison particulière

Jusqu’ici, aucune information particulière n’a été révélée quant à la raison pour laquelle l’entreprise américaine aura droit à cette suppression de taxe. Toutefois, cette décision a été prise à un moment où Tesla commence son expansion en Chine avec la mise en place d’une nouvelle usine et la visite d’Elon Musk. Lors de son voyage, ce dernier a rencontré des dirigeants importants comme le Vice-Président Wang Qishan et le ministre des Transports.

L’usine de Tesla à Shanghai sera sa première à l’étranger. Dans cette optique, la compagnie se prépare à une hausse majeure de ses ventes en Chine en promouvant des événements automobiles, des soirées showroom avec des DJ et une ligne d’autocollants Tesla chinois pour les applications de chat.

Musk loue les efforts de la Chine

Durant sa visite, Musk n’a pas manqué de louer publiquement les efforts de la Chine dans de nombreux domaines. Il a ainsi remercié le gouvernement chinois pour son soutien et a parlé des progrès du pays dans le secteur des énergies renouvelables, du transport et de l’espace. Par rapport à ce dernier secteur, Musk, qui est aussi le PDG de SpaceX, avait tweeté en décembre que pour la première fois, la Chine avait envoyé plus d’engins spatiaux en orbite que les États-Unis.

Selon Craig Irwin, analyste de Roth Capital, il est clair qu’avec l’investissement dans le Gigafactory à Shanghai, Tesla s’est engagée avec la Chine. Cette relation est probablement pour quelque chose dans l’exemption de taxe obtenue par l’entreprise automobile.

Avec cette suppression de la taxe d’achat, Tesla obtient un sérieux coup de main de la part du gouvernement chinois. Attendons de voir si cette décision aura vraiment un impact sur la vente des voitures électriques de la firme en Chine.

Mots-clés chinetesla