En Chine, on pourra un jour voyager dans un train à 800 km/h

La semaine dernière, le South China Morning Post, un quotidien chinois, a partagé l’information selon laquelle le pays est sur le point de grandement améliorer les performances de ses trains à sustentation magnétique.

Également appelé train MAGLEV (Magnetic Levitation), ce genre d’appareil peut déjà atteindre une vitesse phénoménale. Mais des chercheurs l’Université Jiaotong du Sud-ouest (Chine) sont actuellement à l’œuvre pour mettre au point un train MAGLEV capable d’atteindre les 800 km/h. Une vitesse record qui sera apparemment garantie lorsqu’ils auront entièrement finalisé la conception du prototype.

Un train qui entre en gare

Photo de Reginar. Crédits Unsplash

Vu la complexité de ce genre de technologie, il faudra toutefois attendre quelques années avant de voir ce train MAGLEV de nouvelle génération arpenter les rails spécialement conçus à cette fin. Notons que ce train à sustentation magnétique ultrarapide n’a jusqu’à aujourd’hui fait qu’un seul voyage d’essai.

Les recherches avancent lentement, mais sûrement

À titre d’information, c’est grâce à la technologie supraconductrice, qui mêle l’expulsion du champ magnétique et la suppression de résistance électrique, que les trains MAGLEV classiques peuvent atteindre de telles vitesses. Mais alors que le train MAGLEV le plus rapide au monde atteint la vitesse de 603 km/h, le prototype des scientifiques de l’Université Jiaotong du Sud-ouest pourra battre ce record, en allant à 620 km/h.

Cette équipe ne compte bien évidemment pas s’arrêter là. Ainsi, afin de diminuer son poids, ce qui lui permettra d’aller encore plus vite, puis d’effectuer divers réglages, six années seront encore nécessaires. Une fois cela fait, ce train MAGLEV qui sera entièrement construit en fibre de carbone pourra atteindre les 800 km/h.

Selon les chercheurs, sa légèreté ne lui apportera pas uniquement de la rapidité, mais permettra également de réduire les dépenses dans sa fabrication.

Des améliorations qui profiteront à tous les trains MAGLEV

Comme le SCMP l’a rapporté, grâce à ce prototype de train MAGLEV, la durée des trajets sera nettement réduite. Voyager d’une ville à une autre à bord de ce train prendra à terme moins de temps qu’un voyage en avion.

D’ailleurs, les chercheurs le soulignent, avant d’être en mesure de léviter, les modèles actuellement en circulation ont besoin d’être beaucoup plus rapides, à l’instar de leur prototype. De ce fait, une fois finalisé, ce prototype permettra d’améliorer la technologie des trains MAGLEV classiques qui sont déjà en circulation en Chine, en Allemagne, ou au Japon.

Mots-clés train maglev