Chouette, un télévangéliste a trouvé un moyen de survivre à la fin du monde

L’évangéliste Jim Bakker refait parler de lui après avoir passé cinq années en prison. Sa renommée a été entachée par un scandale sexuel et par une condamnation pour fraude. Il est désormais libre et tente de louer des cabanes dans les montagnes Ozark du Missouri.

Pour convaincre ses adeptes, il prédit la fin du monde. Selon lui, le Morningside est l’endroit le plus sûr quand le jour fatidique viendra.

Horloge Apocalypse

Pour séjourner dans l’une des cabanes de l’évangéliste, vous devrez débourser 85 dollars la nuit. D’après Bakker, c’est le lieu dédié au peuple de Dieu. Pour promouvoir ses offres, il fait son propre show et dispose d’un site web qui arbore le slogan « Prophétie et fin du monde. »

Jim Bakker dirigeait le Club PTL dans les années 1980, un club cependant dissout suite à son incarcération.

Une réputation ternie par un scandale sexuel

Avec sa femme Tammy Faye, l’évangéliste faisait partie des personnages les plus emblématiques dans les années 80.

Ils ont construit un véritable empire financier qui s’est effondré après les accusations de harcèlement sexuel envers Bakker. Jessica Hahn n’a pas hésité à accuser l’homme d’Église qui a dû passer par la « case prison. »

À 78 ans, Jim arbore une barbe blanche bien taillée et il a une nouvelle femme. Cette dernière l’assiste dans ses projets immobiliers et dans la vente de ses bouteilles d’eau. L’évangéliste se prépare activement pour survivre à la fin du monde.

Un kit complet pour se préparer à la fin du monde

Jim Bakker prédit la fin du monde tout en développant ses affaires. Hormis la location des cabanes au Morningside, ce personnage hors du commun propose des bouteilles d’eau qui filtreraient les contaminants. Il met également en vente un garde-manger de luxe pour 175 dollars.

Pour ceux qui veulent survivre à l’Apocalypse, ils pourront s’offrir des portions de fettucine alfredo, du macaroni au fromage et des aliments qui se conservent durant 30 ans. Bakker a aussi prévu un village qui serait similaire à un parc à thèmes où trônerait une statue de Jésus.

À presque 80 ans, Jim Bakker n’a pas fini de nous étonner. Apparemment, son incarcération n’a aucun cas atténué sa fibre entrepreneuriale.